Platini prêt à un boycott — FIFA

16 Décembre, 2015, 23:33 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Michel Platini lors d'une conférence de presse le 28 mai à Zurich

Quand le journaliste lui demande comment il occupe ses journées, en attendant la décision de la commission d'éthique, Blatter explique qu'il "écrit un petit livre", qu'il s'informe aussi.

"Je vais me battre pour faire valoir mon bon droit, et exposer mon point de vue devant la chambre compétente avec beaucoup de conviction et en ayant foi en la justice", a déclaré "Sepp" Blatter au journal, selon qui le Valaisan de 79 ans a rencontré ses avocats lundi pour mettre au point sa défense.

L'ancien secrétaire général de l'UEFA Gerhard Aigner a ainsi reconnu auprès la chambre de jugement de la Fifa être l'auteur de la fameuse note interne de son ancienne instance en 1998, apparue récemment dans ce dossier, selon des sources proches du dossier. Or, Aigner avait précédemment douté de l'existence de cette pièce...

La chambre d'instruction de la Fifa et sa façon de communiquer lui "rappellent l'Inquisition", a-t-il déploré.

L'ex-président de la fédération internationale, suspendu de ses fonctions jusqu'au 5 janvier, a presque comparé son cas à celui de l'animateur, prochainement écarté par France 3 de son jeu télévisé, qu'il dirige depuis près de trente ans. "C'est vrai qu'on fout Julien Lepers dehors?".

"La manière dont la chambre d'instruction de la commission d'éthique communique au sujet de la procédure en cours -elle exige la peine maximale et renforce les préjugés du public- présente une dimension tendancieuse et dangereuse", estime le président démissionnaire et suspendu de la Fifa, dans cette lettre.

Si Sepp Blatter a accordé plusieurs interviews à différents médias européens, l'actuel président de la FIFA s'est cependant montré très intéressé par l'actualité de la télévision française.

Saisir directement le TAS sans passer par la case Fifa permettrait-il à Michel Platini de sauter une étape et gagner du temps dans d'éventuels recours? Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Ces propos sont apparus quelques heures sur le site internet de Lequipe.fr, puis édulcorés ensuite.

Recommande: