Xiaomi dévoile son casque de réalité virtuelle

07 Août, 2016, 02:56 | Auteur: Christian Jacquard
  • Xiaomi dévoile son casque de réalité virtuelle

Le géant chinois veut une fois de plus conquérir un nouveau marché, celui de la réalité virtuelle.

Xiaomi lance également une nouvelle application baptisée Mi VR, ce qui suggère que le casque ne sera pas compatible avec le logiciel du Cardboard de Google ni avec sa futur plateforme Daydream. Plus proche d'un modèle de cardboard amélioré que d'un Oculus Rift, l'appareil fonctionne avec un smartphone. Imitation jean, camouflage militaire, fleurs ou texture léopard viendront décorer votre tête lors de votre expérience dans le monde virtuel. Et contrairement à Samsung, adaptable à tous les smartphones Android, et non pas qu'aux téléphones de la marque.

Disponible en version bêta, le Mi VR Play débarquera sur le marché ces prochains mois en différentes finitions. De quoi soulager le cou et lui permettre de résister à des chocs modérés. En tout cas, en Chine. Au lieu de cela, la société chinoise s'est associée à plusieurs entreprises telles que le rival de YouTube dans le pays, YouKu, pour fournir des vidéos et des images panoramiques à l'appareil, ou bien encore Dooribun, une entreprise sud-coréenne spécialisée dans la réalité virtuelle.

Xiaomi dévoile son casque de réalité virtuelle

Ce qui portera l'adoption du casque, en dehors de son prix et de sa disponibilité, ce seront avant totu les contenus qui lui seront attribués. À ce titre, en formant une forme d'alliance asiatique avec des partenaires de longue date, Xiaomi se voit déjà comme le portail de référence vers une réalité virtuelle peu onéreuse, diversifiée et populaire.

Le casque personnalisable, killer-feature? Car, il ne faut pas oublier que si ces engins sont de sacrés gadgets, si un casque VR n'est pas léger, ce sont des douleurs au niveau de la nuque auxquelles les utilisateurs peuvent s'exposer. C'est loin d'être garanti: car même si le casque semble plutôt bien pensé, il ne faut pas perdre de vue le fait que les contenus de réalité virtuelle sont pour le moment adressés à un public asiatique.

Recommande: