Vers une hausse prochaine du prix du tabac à rouler de 15%

23 Septembre, 2016, 12:37 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Vers une hausse prochaine du prix du tabac à rouler de 15%

Le gouvernement souhaite aligner la fiscalité du tabac à rouler, jusqu'ici plus favorable, sur celles des cigarettes manufacturées, a-t-il expliqué, soit une hausse de 15% des taxes sur la tabac à rouler.

Christian Eckert, secrétaire d'État au budget, a annoncé, vendredi 23 septembre 2016, une hausse des taxes sur le tabac à rouler. La mesure est prévue dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017. Ce dernier n'a pas en effet augmenté depuis janvier 2014.

D'autant que M. Eckert a également annoncé l'instauration d'une taxe portant sur le chiffre d'affaires du distributeur quasi unique du tabac en France, Logista. Avec un "triple objectif: protection de la santé, un objectif de rendement financier - il ne faut pas non plus se le cacher -, mais aussi un objectif d'aménagement du territoire, de surveillance de la distribution". Les députés socialistes Michèle Delaunay et Gérard Bapt ont encore récemment plaidé pour une hausse plus marquée du tabac à rouler - 30% - avec, en parallèle, une nouvelle augmentation du paquet de cigarettes (+15%). Cette hausse était une demande des associations de lutte contre le tabagisme. Une augmentation qui vise directement les fumeurs les plus jeunes: le tabac à rouler, moins cher que les cigarettes, est de plus en plus apprécié par les étudiants et les lycéens au budget serré.

Une taxe visant les fabricants de tabac devrait également être instaurée.

Le produit des ventes de tabac se répartit entre l'Etat qui, via les taxes et la TVA, conserve environ 80% du chiffre d'affaires (14,3 milliards de recettes fiscales, selon le site spécialisé Le monde du tabac), les buralistes qui en conservent environ 10% et les fabricants/distributeurs environ 10%. Les fabricants, toutefois, pourraient, quant à eux, militer pour une hausse.

Recommande: