Charlotte : la police publie des vidéos de la mort de Keith Scott

25 Septembre, 2016, 22:33 | Auteur: Gerard Affre
  • Etats-Unis la police publie sa vidéo de la mort de Keith Lamont Scott

La police américaine a rendu public des images vidéo de l'intervention au cours de laquelle Keith Scott, un homme noir de 43 ans, a été abattu dans la ville de Charlotte, en Caroline du Nord, le 20 septembre. Alors que le chef de la police de Charlotte, Kerr Putney, a pour l'instant refusé de diffuser les images "pour ne pas entraver l'enquête", une loi, qui entrera en vigueur le 1er octobre prochain dans cet Etat du sud-est des Etats-Unis lui donne raison, laissant au seul juge le pouvoir de diffuser toute vidéo prise par les forces de l'ordre.

"Ne tirez pas! Il n'est pas armé!".

Des centaines de personnes ont encore manifesté samedi à Charlotte, pour la cinquième journée consécutive, en pressant la police de publier ces images et en réclamant des poursuites contre le ou les agents impliqués dans le drame ainsi que la levée de mesures d'urgence instaurées après plusieurs nuits de violences. "Il n'a rien fait!", implore l'épouse, qui se trouve à une dizaine de mètres de la scène.

"Ne tirez pas! Ne tirez pas!"

Il n'a pas d'arme!

De plus, on entend sur la vidéo la femme de la victime qui avertit les policiers que son mari a souffert d'une lésion cérébrale et qu'ilvenait de prendre ses médicaments.

La femme crie ensuite à son mari la chose suivante: "Keith, ne les laisse pas casser la vitre, sors de la voiture!" Ne fais pas ça! Il est cependant visible, à terre, entouré de policiers après que plusieurs coups de feu ont été tiré.

Vous lui avez tiré dessus? "Vaudrait mieux pour vous qu'il ne soit pas mort!" Les mots de Rakeyia Scott ne sont pas agressifs, juste empreints d'une peur légitime, alors que des policiers mettent son mari, Keith Lamond Scott, en joue.

L'atmosphère était donc nettement plus calme que les autres nuits, dans le centre de Charlotte notamment parce que les forces de l'ordre se tenaient dans l'ensemble plus en retrait, et avaient renoncé à faire respecter le couvre-feu pour ne pas raviver les tensions et les violences qui avaient marqué les deux premières nuits de protestation.

Une vidéo enregistrée par l'épouse de Keith Scott et rendue publique vendredi n'a pas fourni de réponse à cette question.

Kerr Putney a réaffirmé samedi que Scott avait une arme de poing et a ajouté qu'il était aussi en possession de marijuana.

"Si je la publiais comme cela et sans que cela ne vous place dans le bon contexte, elle peut mettre de l'huile sur le feu et envenimer la situation".

Recommande: