Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

28 Septembre, 2016, 16:47 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • RPT-Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Vers 10h45, l'indice CAC 40 ne progresse que de 0,2% à 4418,1 points.

Les nouvelles en provenance d'Alger mardi où l'Iran a affirmé n'être pas prêt à conclure un accord sur le gel de la production de pétrole pour tenter de faire remonter les prix, à la veille d'une réunion informelle de l'Opep, ont eu aussi un impact négatif sur l'indice Parisien. Les valeurs bancaires continuaient en outre de peser, au lendemain d'une forte chute de l'action de Deutsche Bank à la Bourse de Francfort, sous l'effet de rumeurs selon lesquelles Berlin aurait refusé toute aide au géant allemand menacé par une amende record aux Etats-Unis.

Juste à l'ouverture des marchés européens, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a abaissé fortement mardi sa prévision de croissance du commerce mondial pour 2016, prévenant qu'il s'agira de " la plus lente depuis la crise financière ".

Aux Etats-Unis, les prix des logements en juillet (S&P/Case-Shiller) et la confiance des consommateurs en septembre (Conference Board) sont encore attendus dans l'après-midi.

Les titres liés au pétrole évoluaient en ordre dispersé en regardant toujours du côté d'Alger et de la réunion de l'OPEP, Total montait de 0,78% à 41,39 euros, tout comme CGG (+0,36% à 22,20 euros) tandis que Technip refluait (-0,81% à 50,85 euros) ainsi que Vallourec (-0,39% à 3,86 euros). Crédit Agricole a perdu 1,05% à 8,54 euros, BNP Paribas 0,52% à 45,19 euros, Société Générale 1,05% à 30,63 euros et Axa 1,32% à 18,64 euros. A l'inverse, Orange a gagné 1,74% à 13,76 euros, profitant du relèvement de sa recommandation à "surperformer" contre "neutre" par Credit Suisse. Exane BNP Paribas pour sa part est passé à " neutre " sur Legrand (-1,71 %).

Genfit cède 5,4% après avoir publié lundi soir des comptes semestriels marqués par une perte nette de 12,7 millions d'euros, contre un déficit de 8,9 millions à fin juin 2015. Alstom a perdu 1,76% à 23,19 euros alors que quelques centaines de salariés de l'usine de Belfort et d'autres sites du constructeur ferroviaire ont manifesté devant le siège du groupe à Saint-Ouen pour dire "non à la fermeture".

ACCORHOTELS est parvenu à grappiller 0,16% à 35,035 euros, le groupe hôtelier ayant annoncé le lancement d'une enseigne d'auberges de jeunesse, un marché en plein essor porté par une clientèle à la recherche d'hébergements bon marché et conviviaux.

Recommande: