Points communs chez Fillon et Juppé — Famille

24 Novembre, 2016, 12:27 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Fillon-Juppé programmes-AFP  Sophie RAMIS Paul DEFOSSEUX

Pour tous ces niveaux, ils seraient répartis dans des classes aux effectifs réduits, avec des moyens accrus, davantage d'encadrement et la possibilité d'organiser de petits groupes "de 4-5 élèves" pour aider les écoliers en difficulté.

C'est sans doute l'une des plus grandes inconnues des programmes de François Fillon et d'Alain Juppé: comment vont-ils s'y prendre pour réduire le nombre de fonctionnaires? Plus de plans plus actifs en bref.

Deux tiers des proches des centristes du MoDem et de l'UDI (66%) choisiraient en revanche Alain Juppé et 34% François Fillon.

Sur Twitter enfin, les signaux sont identiques; prenez les deux hashtags utilisés par les soutiens des deux candidats pour promouvoir le vote: #jevotejuppe vs #jevotefillon. Depuis que l'ancien Premier ministre est devenu le favori du second tour, dimanche, de la primaire de droite, le Front national n'a de cesse de l'attaquer. Alain Juppé propose en outre de rétablir le versement de la prime à la naissance dès le 7e mois de grossesse, et de soutenir l'emploi de gardes d'enfants à domicile grâce à 600 millions d'euros d'allègements de charges pour les particuliers employeurs. 49 minutes plus tôt. Alain Juppé fait aussi le procès en faisabilité du programme de François Fillon. Un point de divergence supplémentaire avec Alain Juppé, qui envisage une mise en œuvre plus progressive pour limiter le dérapage budgétaire.

"Je ne m'excuse pas d'avoir des valeurs" a ainsi réagi François Fillon sur Europe 1. "Mais il y a des tâches administratives qui peuvent être supprimées", a expliqué M. Fillon, après avoir taxé dans Le Parisien de "décalé" le programme d'Alain Juppé.

La bataille de l'entre-deux-tours fait rage.

Le maire de Bordeaux espère ainsi rassembler autour de sa candidature l'électorat modéré de la droite, du centre et peut-être aussi de la gauche en agitant l'épouvantail de l'extrême droite.

"François Fillon a reçu le soutien de Nicolas Sarkozy, ce qui reconstitue l'équipe de 2007-2012", a-t-il ajouté. En premier lieu, François Fillon souhaite une "surpression progressive des droits de mutation à titre onéreux (DMTO) ", la taxe principale sur les transactions immobilières, qui favorisera, selon le candidat " la mobilité du patrimoine immobilier et la fluidité des parcours résidentiels". Parallèlement, 83 % des sympathisants de gauche voteraient pour Alain Juppé et 66 % des sympathisants MoDem/UDI.

Mais Alain Juppé n'est pas non plus identifié comme étant conservateur. Par ailleurs, alors qu'il a promis d'augmenter globalement la TVA de deux points, François Fillon milite toutefois pour un taux de TVA réduit pour l'acquisition de la résidence principale ou pour un investissement locatif long, "dans les périmètres de grands projets d'aménagements".

"C'est souvent le cas dans les dernières lignes droite de campagne électorale".

Cependant, Alain Juppé ne s'est est pas tenu là.

Au même moment sur TF1, François Fillon lui a répondu, par JT interposé, qu'il caricaturait son programme pour tenter de "remonter la pente".

Depuis lundi, les dirigeants du FN concentrent donc leurs attaques contre François Fillon, avec le maigre espoir de renverser la tendance du second tour de la primaire.

Recommande: