Un médicament homéopathique n'est pas un vaccin, rappelle l'ANSM — Grippe

25 Novembre, 2016, 19:38 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Un médicament homéopathique n'est pas un vaccin, rappelle l'ANSM — Grippe

En pleine campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) tient donc à préciser que certains médicaments homéopathiques ayant reçu une autorisation de mise sur le marché peuvent prévenir ou traiter l'état grippal, mais il ne peuvent pas être considérés comme un vaccin.

L'ANSM rappelle enfin que les médicaments homéopathiques autorisés dans les indications de prévention et de traitement de l'état grippal ne peuvent être présentés en accès libre dans les pharmacies. Mais " ces médicaments ne sont pas des vaccins " pour autant.

Certains médicaments homéopathiques, comme l'Oscillococcinum du laboratoire Boiron, "peuvent avoir une indication dans la prévention ou le traitement de l'état grippal" mais "ne sont pas des vaccins", tandis que d'autres médicaments comme l'influenzinum 9CH, "n'ont pas d'indications thérapeutiques", précise l'ANSM. Leur utilisation à la place du vaccin constitue une perte de chance.

" Dans tous les cas, ces médicaments homéopathiques ne peuvent être considérés comme des vaccins et se prévaloir de la désignation de " vaccins homéopathiques ". "Il ne faut pas qu'il y ait de confusion dans l'esprit des gens sur ces produits", a-t-on ajouté à l'agence, alors que se déroule actuellement la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, recommandée notamment pour les plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes atteintes de maladies chroniques.

[1] Avis du Conseil supérieur d'hygiène publique de France, section des maladies transmissibles, relatif aux vaccins anti-grippaux (séance du 24 novembre 2006).

Recommande: