Derniers meetings avant le scrutin — Primaire à droite

26 Novembre, 2016, 09:49 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Pour Patrick Buisson François Fillon incarne la vraie droite conservatrice. Ici l'essayiste en septembre 2016

"Celui de Marisol Touraine qui s'est mêlée au débat sur Twitter".

Le second tour de la primaire, "tout le monde le sent bien, c'est le premier tour de l'élection présidentielle" et "je pense que je suis mieux placé avec mon programme pour battre Marine Le Pen", a insisté M. Juppé dans une forme d'avertissement aux électeurs. "Nous avons pourtant de profondes divergences".

Remise à plat du code du travail, allongement de la durée du travail, réformes des retraites, surpression d'un demi-million de postes de fonctionnaires, il veut créer un "déclic psychologique" afin de montrer aux Français mais aussi "à l'extérieur" que la France peut se réformer. "On ne peut pas demander à des fonctionnaires de travailler plus pour gagner moins". "Il faut faire des réformes réalistes et crédibles", souligne-t-il notamment. En revanche, il estime que la politique conduite par François Hollande à l'égard de la Russie est absurde. Deux jours après la réunion publique de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy qui s'est tenue à Eurexpo, le sénateur-maire d'Oullins a indiqué que "les députés, sénateurs et députés européens LR du Rhône lui confirm [aient] leur soutien unanime pour le deuxième tour". "Il ne suscite pas les mêmes passions".

François Fillon a en tout cas déjà gagné une bataille, celle qui est ouverte sur Google. "François Fillon et Alain Juppé ont privilégié le fond. avec de petites tensions", titrait Le Parisien.

Il y est question de l'immense salle restée à moitié vide mardi soir réservée par l'équipe de campagne de François Fillon.

François Fillon, libéral économiquement, est plus conservateur sur les questions sociétales, .

Ainsi, dans le sondage d'Odoxa pour Franceinfo et France Inter, sur les 89% des votants au premier tour de la primaire (11% n'ayant pas encore choisi son candidat à la date de réalisation de l'enquête), 51% avaient l'intention de vote pour Juppé et 49% pour Fillon, un score extrêmement élevé pour ce dernier. Ce chiffre se fixe à 57% pour l'ensemble de la population.

Interrogés par les journalistes, les deux candidats ont révélé leur passé de manifestant. "Est-ce que vous avez entendu François Fillon voter contre un texte favorisant l'IVG? Comme le reste de cette campagne des primaires". Le débat a été digne, constructif. Il défend avec ferveur ses idées, campe sur ses positions. Les différentes expressions de son visage ont beaucoup amusé les twittos.

Porte de Versailles ce vendredi soir, le nouveau grand favori de la primaire de la droite et du centre donnait son dernier grand meeting.

Il faudrait pour inverser les choses une mobilisation massive des électeurs de gauche en faveur d'Alain Juppé, mais honnêtement je n'y crois pas. François Fillon a lui défendu son programme, jugé par certains comme irréaliste et trop rigoureux.

Recommande: