Laurent Wauquiez remplacé à la tête des Républicains

05 Décembre, 2016, 06:48 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Ph. Bette

Bernard Accoyer est nommé secrétaire général du parti en lieu et place d'Eric Woerth, qui pourrait intégrer l'équipe de campagne de François Fillon.

Ce soir, je suis heureux de la victoire de François Fillon portée par une vague impressionnante de Français et Française, cette large participation est le signe d'une volonté de vrai changement et c'est justement ce que leur propose François Fillon, un programme qui permettra de relever la France. Celui qui présidait LR par intérim à la suite de la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire était sur la sellette depuis la victoire de François Fillon, en raison de sa neutralité toute relative pendant la campagne. "Toutes les familles se retrouvent derrière Fillon", a assuré le député de Haute-Savoie au lendemain du bureau politique au cours duquel a été dévoilé le nouvel organigramme de l'ère post-Nicolas Sarkozy. Laurent Wauquiez (sarkozyste) et Isabelle Le Callennec (filloniste) ont été nommés vice-présidents.

D'autres sarkozistes pourraient subir les conséquences de ce grand ménage annoncé, le directeur général du parti, Fréderic Péchenard etle président de la commission nationale d'investiture, Christian Estrosi.

Un comité politique, dirigé parle filloniste Gérard Larcher, président du Sénat, est mis en place.

Ils et elles ont tous soutenu un ou une candidate pour la primaire de la Droite et du Centre qui voit ce dimanche François Fillon l'emporter.

Laurent Wauquiez a fait basculer son choix sur François Fillon entre les deux tours, notamment lors d'un meeting à Lyon pendant lequel il a appelé au rassemblement. L'ex-premier ministre est ainsi officiellement le candidat de la droite à la prochaine présidentielle en 2017.

Mais plusieurs députés se sont dits "étonnés", voire "heurtés" par "la sécheresse" des propos de François Fillon, qui s'est présenté comme seul maître à bord.

LIRE AUSSI A quelle sauce Laurent Wauquiez sera-t-il mangé? "Mais je pense qu'il faut retravailler ce point, de façon à ce qu'il soit infléchi et accepté par nos compatriotes", a estimé Bernard Accoyer sur Public Sénat. "Avec le tandem Accoyer en secrétaire général et Stefanini en directeur général, il s'agit d'éviter la situation qu'a connue le PS en 2011-2012". Ce n'est pas que ça m'intéresse pas, mais je suis président d'un groupe parlementaire, d'une région et ça suffit très largement à mon bonheur " a-t-il poliment refusé ce matin sur RTL. Il devrait ensuite rester 8 ou 9 millions d'euros, qui seront directement crédités sur le compte de campagne de François Fillon.

Recommande: