Alain Juppé : "Je termine cette campagne en homme libre"

06 Décembre, 2016, 00:40 | Auteur: Sebastien Chopin

"Pour sa part, M. Fillon s'est félicite d'une victoire qui " a brisé tous les scénarios écrits d'avance ", faisant observer qu'il aura besoin " de tout le monde " pour briguer l'Elysée en 2017.

Jean-François Copé, qui avait subi une large défaite au premier tour de la primaire, et qui avait affiché son soutien à Alain Juppé, s'est fendu d'un long communiqué sur Facebook, dans lequel il félicite François Fillon. Il lui a apporté son soutien pour la présidentielle de 2017. Il a aussi adressé "un message d'amitié, d'estime et de respect" à son adversaire. L'ancien Premier ministre a remercié les électeurs "qui ont trouvé dans sa démarche les valeurs françaises auxquelles ils sont attachés: (.) la gauche, c'est l'échec, l'extrême droite, c'est la faillite", a-t-il dit.

Son programme, d'inspiration libérale, prévoit notamment 500.000 suppressions d'emplois publics, la fin de l'ISF, une hausse de TVA, l'abrogation des 35 heures, la retraite à 65 ans. D'autant qu'il avait reçu le soutien de Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire.

Longtemps favori et lourdement battu à l'arrivée après une campagne d'entre-deux-tours très tendue, Alain Juppé a souhaité à François Fillon "bonne chance pour sa campagne présidentielle et pour la victoire en mai prochain". Une ancienne "égérie" de ce mouvement d'opposition, Frigide Barjot, était d'ailleurs présente à son QG pour sa victoire dimanche. Enfin, les trois quarts des électeurs du second tour se disant proches de la gauche (environ 15 % du total) ont voté Juppé, contre un quart Fillon. En 2011, 2,9 millions d'électeurs avaient participé à la primaire initiée par le PS, qui retente l'exercice les 22 et 29 janvier.

François Fillon est arrivé en tête dimanche dans l'ensemble des départements français, à l'exception de la Gironde, de la Corrèze et de la Guyane. Il devra également négocier avec les centristes dans la perspective des législatives. "Je tends la main à ceux qui ont voté pour Alain Juppé ou pour un autre candidat et qui partagent la vision que nous portons", a déclaré Emmanuel Macron sur BFMTV.

Les électeurs se sont pressés pour le second tour de cette primaire inédite à droite, qui a mobilisé bien au-delà des rangs de la droite et du centre, avec plus de 4 millions de votants au premier tour comme au second tour.

Cette tendance de long terme s'est actualisée avec force sous le mandat de François Hollande.

Ce second tour établit donc un record pour une primaire ouverte organisée en France. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Recommande: