Colombie : un 6e rescapé dans le crash aérien

10 Décembre, 2016, 04:45 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Les deux boîtes noires de l'appareil ont été retrouvées en

La possibilité de trouver d'autres personnes en vie n'est pas exclue par les autorités.

L'accident est survenu cinq minutes avant l'atterrissage sur l'aéroport José Maria Cordova de Rionegro, qui dessert Medellin. "Parmi elles, deux membres d'équipage et quatre des footballeurs du club brésilien de Chapecoense - Hélio Hermito Zampier Neto, Danilo, Jackson Follmann et Alan Ruschel". Ils ont été blessés et transférés dans des hôpitaux du secteur, selon radio Caracol. "Selon le rapport que nous avons, l'avion a été porté disparu à 21h30 (02H30 heure française ce mardi) et l'accident a été enregistré à 22H34 (04H34 heure française ce mardi)", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'aéronautique civile, qui a mis en place un poste de commandement unifié à l'aéroport de Medellin pour gérer la situation.

L'avion avait décollé de Sao Paulo, au Brésil, et avait fait une escale à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, avant de mettre le cap sur Rionegro, a précisé la direction des pompiers de Colombie.

L'UNGRD a activé une cellule de crise et déployé 150 personnes pour les opérations de secours. "Alors que notre équipe était parvenue à avoir une renommée nationale, il arrive cette tragédie, une immense tragédie", a réagi le vice-président de Chapecoense, Ivan Tozzo, à Globo SportTV.

Cette modeste formation, issue d'une ville d'environ 200.000 habitants dans le sud du Brésil, avait réussi une performance exceptionnelle en atteignant la finale de la Copa Sudamericana, l'équivalent de l'Europa League, au cours de laquelle elle devait affronter le grand Atletico Nacional de Colombie.

"Ces gens étaient merveilleux", a souligné celui qui avait rencontré les joueurs il y a dix jours, lorsqu'il était allé rendre visite à son fils, sa belle fille et leurs trois enfants.

Ayant appris le drame, la fédération Commebol a sorti un communiqué pour suspendre ses activités immédiates.

Concrètement, ces clubs ont annoncé des mesures importantes pour tenter d'aider Chapecoense. Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a évoqué "un jour très triste pour le football". Le club brésilien décimé était attendu à Medellin pour une confrontation avec l'Atletico Nacional dans un match de la phase aller de la finale de la Copa Sudamericana, l'un des deux grands championnats d'Amérique latine.

Recommande: