Un dictateur communiste en Rolex — Fidel Castro

10 Décembre, 2016, 03:40 | Auteur: Phil Beauvilliers

"Le commandant en chef de la Révolution cubaine est décédé à 22h29 ce soir "(03h29 GMT samedi), a annoncé Raul Castro en lisant une déclaration sur l'antenne de la télévision nationale.

Le Président chinois Xi Jinping a déclaré samedi que l'histoire et les gens se souviendront de Fidel Castro, qualifiant le dirigeant révolutionnaire cubain de "grande figure de notre temps ". Finalement, le dernier survivant de la Guerre froide ne reviendra pas aux avant-postes: il a annoncé le 19 février 2008 qu'il renonçait à la présidence de Cuba en raison de sa maladie. Il avait cédé le pouvoir à son frère Raul à partir de 2006 après une hémorragie intestinale. Il avait abandonné ses dernières responsabilités au Parti communiste de Cuba (PCC) en avril 2011.

La situation diplomatique de l'île communiste reste complexe, comme en témoigne le tweet menaçant du président-élu des Etats-Unis Donald Trump, qui a averti lundi qu'il mettrait fin au dégel avec La Havane "si Cuba ne veut pas sceller un meilleur accord pour le peuple cubain". Mais depuis un an et demi, il avait recommencé à publier des "réflexions" et s'était remis à recevoir chez lui personnalités et dignitaires étrangers.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau. À La Havane, de nombreux habitants se disent mortifiés de voir disparaître le "Comandante".

" Ca nous a tous pris par surprise, on espérait vraiment qu'il vive un peu plus longtemps".

"Comme des milliers de Cubains je suis contrit, triste, c'est tellement soudain!", abondait, interdit, le barman Miguel Gonzalez, 24 ans, rencontré dans le Vedado, un quartier proche du centre.

Fidel Castro, qui entretenait des relations exécrables avec les Etats-Unis, a vu passer onze présidents américains.

Difficile choix des chefs d'Etat du monde entier après la mort de Fidel Castro. Beaucoup d'entre eux ont quitté le pays en raison de la politique menée par le chef de la révolution cubaine.

La formule de Fidel Castro s'adressant à ses juges en 1953 est restée célèbre, la disparition du Líder Máximo vendredi soir lui donne une épaisseur toute nouvelle car le moins que l'on puisse dire est que les réactions sont tranchées depuis cette annonce.

Fidel, pars serein, pars en paix, car nous sommes là, a encore lancé Nicolas Maduro pendant son hommage au mausolée de son défunt prédécesseur, promettant encore de faire vivre les idées de Fidel Castro.

Les Cubains s'y étaient préparés, Fidel Castro étant malade depuis plusieurs années.

Recommande: