Netflix : une fin d'année 2016 record, le titre s'envole

19 Janvier, 2017, 14:47 | Auteur: Christian Jacquard
  • Netflix : une fin d'année 2016 record, le titre s'envole

"C'était le plus gros trimestre en termes d'additions nettes de notre histoire, et cela a été soutenu par des gains solides à la fois aux Etats-Unis et à l'international", s'est félicitée la direction de l'entreprise dans sa lettre trimestrielle aux actionnaires. Cela représente un gain de 7,05 millions pour le dernier trimestre de l'année, alors que l'entreprise tablait seulement sur une croissance de 5 millions de clients.

Dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street, l'action Netflix grimpait de plus de 8%. De très bonne augure pour la suite puisque Netflix " commence à peine en Asie", un marché clé qui devrait lui permettre dintensifier son avance sur ses concurrents, jamais vaincus et maîtres en terme dadaptation. Si cet envol se confirme jeudi en séance officielle, le titre pourrait enregistrer un nouveau record historique.

Netflix prend note dans sa lettre aux actionnaires du durcissement de la concurrence.

D'après Neil Saunders, à la tête de la société de recherche Conlumino, le fait que le nombre d'abonnés continue d'augmenter, en particulier aux États-Unis en dépit d'augmentations de prix, "indique que l'entreprise est maintenant fermement en pole position sur la scène du streaming".

Netflix semble devoir sa croissance avant tout à sa décision d'investir fortement dans du contenu propre. Le chiffre d'affaires de Netflix a augmenté de 35,9% sur les trois derniers mois de 2016, à 2,48 milliards de dollars, alors que les analystes financiers avaient anticipé 2,47 milliards selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Pour le trimestre en cours, Netflix entend rajouter 1,5 million d'abonnés aux Etats-Unis et 3,7 millions à l'international contre des prévisions des analystes de respectivement 1,79 million et 3,05 millions. Le groupe a dit tabler sur plus de 1.000 heures de programmation originale cette année, contre 600 en 2016. Et s'il dit s'attendre à un léger bénéfice au premier trimestre, il ne cache pas que ses investissements feront revenir ses activités à l'étranger dans le rouge sur le reste de l'année.

Recommande: