"Il faudrait mettre en place un régime autoritaire" — Brigitte Bardot

20 Janvier, 2017, 22:38 | Auteur: Sebastien Chopin

Hier, Brigitte Bardot a donné du grain à moudre aux chroniqueurs de Touche pas à mon poste! et à son boss, Cyril Hanouna. "C'est la lie de la télé celui-là", a-t-elle notamment déclaré. Dans l'émission de ce jeudi soir, les trublions de TPMP ont été invités à donner leur avis sur les récents avis leur ayant été adressés. Ils se sont ainsi appliqués à lui renvoyer l'ascenseur.

A commencer par Benjamin Castaldi.

Elle en a profité aussi pour dire tout le mal qu'elle pensait de Nagui, le présentateur de N'Oubliez pas les paroles: "c'est minable", a-t-elle asséné, avant de se lancer dans un plaidoyer pour une TV de qualité: "Il manque des émissions comme Les Dossiers de l'écran, La Tête et les jambes, des émissions de qualité et intéressantes qui n'étaient pas au ras des pâquerettes et en dessous de la braguette".

Et comme il fallait s'en douter c'est Gilles Verdez qui s'est montré le plus grinçant en lâchant cette petite phrase " La vieillesse est un naufrage, qu'elle coule en silence ". Depuis Chirac et ses successeurs, les choses ne se sont pas améliorées. Reconnaissant que c'était une immense star, il l'a qualifiée d'homophobe et de raciste concluant par " Son avis, on s'en fout ".

De l'autre côté de la table, les autres chroniqueurs ont tiré dans le même sens. "C'est un mythe et elle utilise sa mythologie pour haïr".

Connue pour ses positions contre l'abattage rituel, son engagement en faveur de la protection et du bien-être des animaux, Brigitte Bardot a affirmé être aussi "contre le voile et celles qui le portent". Il y en a un autre (Jean-Paul Belmondo, NDLR) qui utilise sa mythologie pour aimer.

" Pourquoi donne t-on encore la parole à cette femme qui ne dit que des conneries " a d'abord lâché Thierry Moreau... "Je suis contre le vivre ensemble, mais je ne suis pas facho", précise-t-elle. Les choses sont claires, comme ça.

Recommande: