L'accord de cogestion France/Maurice retiré de l'ordre du jour de l'Assemblée — Tromelin

21 Janvier, 2017, 00:13 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Vue aérienne de l'Ile de Tromelin dans l'Océan Indien

Ce mardi, le retrait a notamment été motivé par "l'absence de sérénité".

" On préfère ne pas prendre de risques et faire ratifier cet accord " lors de la prochaine législature, car les groupes politiques n'auront " plus d'intérêt à faire monter cette mayonnaise ", a-t-on poursuivi de même source. Le territoire couvre 280 000 kilomètres carrés de domaine maritime, il est cependant revendiqué par l'île Maurice depuis 1976. En cause: le débat, programmé mercredi 18 janvier, sur la signature d'un accord avec Maurice, qui lui aurait accordé la cogestion économique, scientifique et environnementale de l'îlot et de ses espaces maritimes environnants. Des négociations bilatérales, ouvertes depuis le début des années 1980 avec la France, ont abouti à un accord en 2010 entre les deux pays, qui devait encore passer par le Parlement. Déjà en 2013, ce projet de loi avait été retiré suite à une vague de contestation.

Reste que divers partis, notamment l'UDI et le Front national, mais aussi des organisations internationales avaient manifesté leur opposition récemment, entre autres au nom de la " souveraineté française ".

L'île de Tromelin, à 520 kilomètres au nord de La Réunion et découvert par un navigateur français en 1722, est actuellement gérée par l'administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Recommande: