Twitter : le compte personnel d'Obama appartient désormais à... Donald Trump

21 Janvier, 2017, 06:00 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Bill et Hillary Clinton le 8 novembre 2016 à Chappaqua- EDUARDO MUNOZ ALVAREZ

Devant des centaines de milliers d'Américains, le président élu prête serment sur la Bible.

Plus de 50 parlementaires démocrates avaient décidé de ne pas y assister après les propos qu'il a tenu au sujet de John Lewis, personnage central de la lutte pour les droits civique.

Le président sortant Barack Obama a déclaré mercredi qu'il est dans "l'intérêt de l'Amérique et du monde d'avoir des relations constructives avec la Russie".

Dès avant l'aube, sous un ciel menaçant, des milliers d'Américains s'étaient rassemblés sur le National Mall qui fait face à l'imposant bâtiment. "À compter d'aujourd'hui, ce sera l'Amérique d'abord et seulement l'Amérique!", a-t-il lancé, énonçant "deux règles simples": acheter américain et embaucher américain.

Comme le prévoit le protocole, Barack Obama et Donald Trump ont fait cortège commun vers le Capitole.

En ce qui concerne la présence d'Obama sur Facebook et Instagram, la nouvelle administration de la Maison-Blanche pourra également bénéficier des comptes actuels, et une archive des anciennes publications sera transférée vers le nom ObamaWhiteHouse.

15h30 heure belge - Début de la cérémonie proprement dite d'investiture devant le fronton ouest du Capitole, avec des chants et de la musique.

Vue en date du 23 décembre 2008 de la bible d'investiture de l'ancien président Abraham Lincoln conservée à la bibliothèque du Congrès à Washington- HO
Vue en date du 23 décembre 2008 de la bible d'investiture de l'ancien président Abraham Lincoln conservée à la bibliothèque du Congrès à Washington- HO

L'ancien président George H.W. Bush, de santé fragile, ne viendra pas. Des responsables religieux prononceront l'invocation.

Selon le quotidien israélien Haaretz, les services de sécurité israéliens ont présenté à Benjamin Netanyahu une série de scénarios sur des violences palestiniennes qui pourraient avoir lieu si le nouveau président américain annonçait le transfert de l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem comme il l'a promis durant sa campagne. Vendredi, le magnat de l'immobilier qui tweete plus vite que son ombre, Donald Trump, est officiellement devenu le 45ème président des États-Unis.

M. Trump et sa famille devaient participer à une cérémonie religieuse tôt vendredi matin. Le site Slate US s'est d'ailleurs amusé à relever le champ lexical un brin anxiogène utilisé par Donald Trump dans son discours d'investiture.

18H30 - Fin de la cérémonie.

De leurs cotés, Melania et Donald Trump ont assisté à un déjeuner au Congrès, dans le Capitole.

21H00 à 23H00 - Défilé d'investiture. "Le président Trump entend renverser cette tendance", a indiqué la Maison Blanche. Décrivant une atmosphère particulièrement tendue, elle explique que d'autres passants dans la rue ont spontanément soutenu les manifestants encerclés, en se mettant à chanter "Let them go" (laissez les partir) ou "Don't hurt them" (ne les blessez pas).

Recommande: