Jadot s'interroge sur l'égo de Mélenchon et négocie avec Hamon

14 Février, 2017, 14:23 | Auteur: Phil Beauvilliers

A gauche, l'heure est aux tentatives de rapprochement entre Benoit Hamon, Yannick Jadot et Jean Luc Mélenchon. Les deux candidats à la présidentielle se rencontrent ce 13 février pour évoquer l'élection et une "possible passerelle" entre leurs projets.

Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon parviendront-ils à se parler? Mais Benoît Hamon pourrait bien s'adresser publiquement à tous les dirigeants de la gauche.

Sur le fond, beaucoup les rapproche, que ce soit sur la sortie du nucléaire ou l'instauration de la VI République.

"Il y a eu des discussions très longues hier, très constructives, très positives", a indiqué Yannick Jadot sur BFMTV ce lundi.

Mais compte tenu de la faiblesse de Yannick Jadot dans les sondages - il est crédité de 1 à 2 % des voix -, ce n'est pas son ralliement qui changera la donne pour Benoît Hamon. "Le candidat écologiste invite également Jean-Luc Mélenchon " à réfléchir à une perspective de rupture " pour le pays".

Les chemins de Hamon et Mélenchon se croiseront-ils de nouveau? " Si un accord avec le candidat EELV est obtenu rapidement, cela le mettra dans une position difficile, car la dynamique sera de notre côté".

Engagé dans la course à l'Elysée depuis un an exactement, le candidat de La France insoumise n'est pas du tout décidé à se retirer. Et donc en filigrane à Jean-Luc Mélenchon. "C'est ma priorité. Après seulement se posera la question des personnes".

"Dans une interview aux Inrockuptibles à paraître mercredi, Benoît Hamon réplique à Jean-Luc Mélenchon en disant ne pas comprendre " la brutalité de ses attaques à (son) endroit ou celles des autres formations de gauche en France ou en Europe ". "[.] Mais nous, ce n'est pas notre sujet ", a déclaré Jean-Luc Mélenchon dimanche à la télévision. " Nous ne sommes pas en train de faire le congrès du PS, je comprends que Benoît Hamon le fasse". Dans un entretien à " La Provence", il a aussi affirmé ne pas vouloir échanger des " bouts de programme contre des sièges aux législatives ".

Recommande: