Thierry Solère, porte-parole de François Fillon, soupçonné de fraude fiscale

15 Février, 2017, 18:51 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Vidéo: Je ne suis pas filloniste

Selon les nouvelles révélations du Canard Enchaîné, à paraître mercredi 15 février, le parquet de Nanterre a demandé l'ouverture d'une enquête pour fraude fiscale contre Thierry Solère. Lors d'un contrôle fiscal en juillet 2016, les fonctionnaires auraient découvert une importante fraude: selon les premiers éléments de l'enquête, Thierry Solère a omis de régler une partie de ses impôts sur le revenu de 2010 à 2013, ainsi que la taxe foncière de la dernière année.

L'hebdomadaire satirique a prévenu dans un tweet que la personnalité politique à laquelle il allait s'intéresser allait être Thierry Solère ou le "monsieur primaire" des Républicains.

Qu'est-il reproché à Thierry Solère? "L'oubli lui a valu une 'saisie arrêt sur salaire'".

De plus, toujours selon l'hebdomadaire, sa femme aurait été payé 4.400 euros par mois au titre d'assistante parlementaire, ce qui est autorisé par la loi. Le Canard assure aussi que l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales et la Haute autorité pour la transparence de la vie publique se sont penchés sur les déclarations du parlementaire qui "avaient déjà alerté quant à de possibles conflits d'intérêts", car M. Solère était simultanément parlementaire mais aussi salarié par le groupe Chimirec en tant que conseiller pour 12.000 euros brut mensuel.

More news: USA: démission du conseiller à la Sécurité nationale
More news: Luis Enrique prêt à frapper un journaliste après le match PSG-Barcelone
More news: Rocket League aura sa MAJ PS4 Pro

Et Thierry Solère poursuit "Je suis à jour de tous mes impôts, j'avais eu un redressement fiscal sur lequel j'avais communiqué à l'époque, avant mes activités parlementaires, qui n'avait donné lieu à aucune pénalité pour fraude fiscale". Un dirigeant de Chimirec interrogé par le Canard enchaîné dit ne l'avoir "jamais vu ".

François Fillon, fragilisé depuis trois semaines par l'affaire des emplois de son épouse, a obtenu mardi le soutien des députés de son camp face à la fronde de certains d'entre eux qui ont à nouveau réclamé une solution de secours, à un peu plus de deux mois de la présidentielle, avant de faire machine arrière.

L'épouse de Thierry Solère serait aussi visée par cette enquête.

Recommande: