Bénéfice 2016 en nette hausse pour Valeo, qui juge sa stratégie récompensée

16 Février, 2017, 20:22 | Auteur: Nathanaël Gerin

Valeo poursuit sa croissance. En 2016, celui-ci a ainsi généré un chiffre d'affaires global de 16,5 milliards d'euros, soit une hausse de 14% sur un an en valeur absolue et de 11% à périmètre et taux de change constants. Le bénéfice net, part du groupe, a quant à lui grimpé de 27% à 925 millions d'euros et Valeo propose de verser un dividende de 1,25 euro par action (+25%) au titre de l'exercice écoulé. Le groupe a terminé 2016 sur des prises de commandes en progression de 17% à 23,6 MdsE. Parmi les quatre pôles d'activités de Valeo, les systèmes de visibilité progressent de 15 % (ventes OEM), devant les systèmes de confort et d'aide à la conduite (+ 14 % pour les ventes OEM), les systèmes de propulsion (+ 10 % en ventes OEM) et les systèmes thermiques (+ 10 %).

Cette dernière région a bénéficié d'un bond de l'activité de 22% en Chine, premier marché automobile mondial, le reste du continent progressant de 11%, toujours à changes constants. Les résultats de Valeo sont donc bien placés par rapport aux attentes.

Valeo a publié des résultats 2016 solides.

Pour 2017, l'entreprise dirigée par Jacques Aschenbroich se fixe le but d'une "croissance de son chiffre d'affaires supérieure de plus de 5 points à celle du marché" (8 points réalisés en 2016) ainsi qu'une "légère hausse de la marge opérationnelle" en pourcentage du chiffre d'affaires et avant acquisitions.

"On est très en avance sur le plan de marche qu'on avait annoncé en mars 2015", a affirmé M. Aschenbroich, sans vouloir donner davantage de détails sur ces nouvelles ambitions dans l'immédiat.

En marge du mondial de l'auto de Paris, à l'automne dernier, Valeo avait déjà indiqué que son chiffre d'affaires pourrait dépasser son objectif de 20 milliards d'euros au terme du plan 2020 actuel, et qu'il devrait atteindre le haut de la fourchette de 8 à 9% visée pour sa marge opérationnelle.

Recommande: