Dernière minute : Barthélémy Dias l'a échappé belle

16 Février, 2017, 22:24 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Délibéré dans l'affaire Ndiaga diouf l'avenir politique de Barthélémy Dias en question

Barthélemy Dias vient de tomber sous le coup de la loi, aujourd'hui, pour coups mortels et coups et blessures volontaires.

La victime faisait partie d'un groupe de 'nervis' venus saccager la mairie de Mermoz-Sacré Cœur, une commune d'arrondissement de Dakar dont M. Dias est le maire. Le parquet avait requis contre lui 10 ans de prison ferme assortis d'un mandat de dépôt, 5 ans contre ses complices et deux contre les nervis. Le tribunal ne s'est pas prononcé sur une éventuelle privation des droits civiques qui interdirait au député de se présenter aux élections législatives, fixées au 30 juillet 2017, une hypothèse écartée par plusieurs juristes sénégalais.

More news: Augmentation inquiétante de la mortalité en Chine — Grippe aviaire
More news: Leonardo Jardim : " Gagner à Bastia pour préparer City "
More news: HTC va lancer un casque de réalité virtuelle mobile

Son procès, qui devait se dérouler le 1er décembre dernier, a été renvoyé au 27 janvier à la demande de ses avocats 'afin de mieux prendre connaissance du dossier'.

Le député doit payer 25 millions de F CFA (plus de 38.000 euros) de dommages-intérêts. La radio privée précise que Barthélémy Dias ne va pas cependant purger cette peine en prison car il a déjà été incarcéré entre 2011 et 2012.

Recommande: