Fillon: le député LR Fenech dénonce un "bal des hypocrites"

16 Février, 2017, 17:41 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • François Fillon à Compiègne le 15 février

Le candidat de la droite doit affronter une contestation croissante au sein de son propre parti.

Affaibli par l'affaire des emplois potentiellement fictifs de son épouse, François Fillon entend reprendre la main sur le régalien. Invité sur France Info, il expliquait alors, "il y a un probléme d'abaissement du niveau d'éthique dans la vie politique", puis ajoute en évoquant Thomas Thévenoud et Nicolas Sarkozy "le système politico-médiatique passe sur toutes ces affaires. Les habitants des quartiers sont confrontés quotidiennement aux actes de délinquance ou d'incivilité commis par des mineurs qui se savent quasiment intouchables car la loi les protège davantage que leurs victimes", explique François Fillon dans un communiqué.

More news: Foot Afrique Rennes: Gnagnon et Bensebaïni au point, Kalulu forfait
More news: Officialisation ce jeudi pour Maxime Lopez — OM
More news: 2Dark se date et montre ses éditions collectors

Souvent multirécidivistes, ils profitent de la clémence du système et les délinquants adultes les utilisent parfois justement parce qu'ils ne seront pas punis avec la même sévérité que s'ils étaient majeurs. Celui-ci dit vouloir lutter plus efficacement contre la délinquance juvénile en insistant sur le fait que " notre arsenal pénal ne le permet pas ". "Vous verrez que le cadre d'un contrat de mandature nécessaire entre l'État et les collectivités territoriales, notamment les communes qu'il faut protéger, sera dans des proportions acceptables par tous et pour tous", a-t-il assuré. Car à peine était-il sorti de chez Nicolas Sarkozy qu'un nouveau sondage était publié. Au sujet de cette dernière, François Baroin estime que le prochain mandat présidentielle offre la possibilité de gérer l'évolution des effectifs "avec un peu plus que le un sur deux [la mesure de non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, ndlr] et d'atteindre l'objectif cible fixé par François Fillon". Certes cette cote de popularité ne correspond pas à des intentions de vote, mais Ipsos fait basculer le candidat LR de la 4e à la... Sa popularité s'établit désormais à 25%, soit la 22ème place sur 31 du classement des personnalités politiques.

Recommande: