Nouvelle alerte contre une tentative de piratage de données — Yahoo

16 Février, 2017, 16:41 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Yahoo! après des cyberattaques massives l'an dernier finalement obligé à consentir un rabais sur la vente de son coeur de métier à Verizon-AFP  Archives  KAREN BLEIER

"Nos experts externes ont enquêté sur la création de cookies falsifiés permettant d'accéder au compte d'un utilisateur sans avoir le mot de passe", indique le mail envoyé par Yahoo aux personnes potentiellement concernées. Puis en décembre, la société confirmait une autre brèche qui aurait concerné cette fois 1 milliard d'utilisateurs.

Yahoo! avait d'abord annoncé en septembre 2016 que 500 millions de ses comptes d'utilisateurs avaient été compromis lors d'une cyberattaque remontant à 2014.

Ce dernier avait accepté de payer 4,8 milliards de dollars peu avant la révélation de la première cyberattaque, mais les problèmes de sécurité de Yahoo ont alimenté les spéculations sur un réexamen de la transaction. Yahoo conseille néanmoins de surveiller l'activité de ses comptes pour repérer d'éventuelles utilisations non désirées, d'éviter de cliquer sur des liens provenant de destinataires inconnus ou de divulguer des données personnelles. Pour l'entreprise, un gouvernement étranger est aux manettes dans les deux cas.

More news: Le PSG a fait passer une très sale soirée au Barça
More news: Katy Perry se met à dos les fans de Britney Spears
More news: Le renseignement US aurait-il quelque chose à cacher à Donald Trump?

Verizon avait prévenu en "octobre" qu'il ne s'engagerait pas "aveuglément", mais encore indiqué fin janvier qu'il n'avait pas renoncé à son acquisition, disant à l'époque "continuer à travailler avec Yahoo! pour déterminer les conséquences des vols de données".

Yahoo explique avoir entièrement invalidé les cookies falsifiés utilisés par les attaquants, ce qui devrait permettre aux utilisateurs de reprendre le contrôle de leurs comptes.

La cyberattaque avait soulevé des questions quant à la sécurité de Yahoo et avait déstabilisé la vente de ses services en ligne - courrier électronique, sites web et applications mobiles - à Verizon Communications. Alors, le fait que Bloomberg annonce que Verizon obtiendrait 250 millions de dollars de ristourne n'a rien de surprenant dans le contexte.

Recommande: