Violences en banlieue : François Hollande hausse le ton

16 Février, 2017, 22:24 | Auteur: Sebastien Chopin

François Hollande a jugé, ce mardi, inacceptable la "casse" dans les banlieues. En déplacement à Aubervilliers, le président a évoqué les dégradations en banlieues de ces derniers jours. "Je refuserai toutes les provocations, tous ceux qui veulent diviser, séparer, opposer et briser ce qui est la vie en commun". Nous avons besoin d'être ensemble " a soutenu le président de la République. "Il aurait dû venir avant", estime Nadia, 50 ans, mère de quatre enfants.

Dans les 1436 quartiers "prioritaires", le taux de chômage est de 26,7%, contre 10% ailleurs, et 42% des habitants y vivent sous le seuil de pauvreté, fixé à 11'871 euros (12'653 francs) par an. Malgré une décennie de volontarisme politique, les disparités entre les quartiers en difficulté et le reste du territoire sont loin d'être comblées en France.

Les violences ne connaissent pas de répit depuis une semaine...

Selon un premier bilan établi peu avant minuit, douze personnes ont été interpellées en Seine-Saint-Denis, où trois véhicules ont été incendiés et une vingtaine de feux de poubelles recensés.

Ces incidents font suite à l'arrestation violente le 2 février par la police de Théo, 22 ans, lors d'un contrôle d'identité.

Cette affaire a envenimé des rapports déjà conflictuels entre jeunes et policiers dans les quartiers sensibles en France, où la police est souvent vue comme une force hostile.

Des heurts ont aussi éclaté à Goussainville (Val-d'Oise) où une quarantaine de jeunes ont jeté des projectiles sur les forces de l'ordre.

L'affaire a connu un nouveau rebondissement mardi avec le témoignage dans la presse d'un de ses amis qui affirme avoir été passé à tabac par l'un des policiers impliqués dans l'interpellation de Théo, une semaine plus tôt. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Selon L'Obs, les policiers à l'origine de l'interpellation du jeune livreur ont porté plainte contre lui.

Recommande: