Calvitie. 287 groupes de gènes responsables de la perte des cheveux

17 Février, 2017, 11:52 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Une étude du génome humain a identifié 287 groupes de gènes liés à la calvitie

Pour mener à bien leur recherche dont les résultats sont parus dans la revue scientifique PLOS Genetics, les chercheurs ont passé au peigne fin le patrimoine génétique de 52 000 hommes britanniques atteints ou non de calvitie.

Saskia Hagenaars et David Hill, des chercheurs de l'Université d'Edimbourg (Royaume-Uni), ont mené la plus vaste analyse génétique jamais réalisée sur le thème de la calvitie. C'est la piste sur laquelle avancent deux chercheurs de l'Université d'Edimbourg (Royaume-Uni), Saskia Hagenaars et David Hill, qui ont identifié pas moins de 287 groupes de gènes liés à la perte des cheveux.

Jusqu'alors, seuls quelques gènes avaient été identifiés pour leur rôle dans l'alopécie.

Ce sont donc les chromosomes X, hérités du côté maternel qui seraient à l'origine de la calvitie: chez les hommes, le chromosome X est forcement hérité de la mère puisque le chromosome Y, déterminant dans la différenciation des sexes, ne peut provenir que du père (les hommes ont un chromosome X et un autre Y alors que les femmes ont deux chromosomes X). Nous n'en sommes cependant pas encore au point de pouvoir poser un diagnostic précis au cas par cas, mais il est possible d'identifier des sous-groupes d'homme pour lequel le risque est plus élevé.

Cette découverte majeure leur a permis de créer un algorithme pour essayer d'anticiper les risques pour un homme de devenir chauve, en prenant en compte la présence ou l'absence de certains marqueurs génétiques. Mais ils permettent tout de même de classifier les hommes dans des sous-groupes qui définissent leur prédisposition à la perte de leurs cheveux.

Recommande: