Donald Trump annonce un nouveau décret migratoire "la semaine prochaine"

17 Février, 2017, 02:51 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Donald Trump préfère remplacer son décret plutôt que d'en contester la suspension

Donald Trump a une nouvelle fois adopté un ton offensif, ce jeudi, pour sa première conférence de presse en solitaire à la Maison-Blanche. Il a ensuite répondu pendant environ une heure aux questions des journalistes, évoquant les soupçons de collusion de la Russie, la "malhonnêteté" de la presse, et son nouveau décret sur l'immigration.

"Le président va ainsi faire en sorte que le pays soit immédiatement protégé, plutôt que de poursuivre une longue procédure", dit-il, ajoutant sans plus de précisions que le texte va être "substantiellement remanié".

More news: Inauguration du bureau FFF-LFP à Pékin
More news: Marine Le Pen a reconnu avoir salarié fictivement un assistant
More news: EDF ne prévoit pas de rebond avant 2018

Le décret interdit pour 90 jours aux ressortissants d'Irak, d'Iran, du Yémen, de Libye, de Somalie et du Soudan d'entrer aux Etats-Unis pour 90 jours, et à ceux de Syrie jusqu'à nouvel ordre. "Plutôt que de poursuivre ce litige en justice, le président a l'intention d'abroger son décret et de le remplacer par un nouveau décret, grandement révisé", ont écrit les avocats du gouvernement dans un mémorandum transmis à la cour d'appel de San Francisco. Le gouvernement demande d'ailleurs au minimum que la procédure soit mise entre parenthèses, en attendant le nouveau décret.

Les trois juges de la Cour d'appel de San Francisco ont statué que les États avaient soulevé de "sérieuses" allégations sur le fait que l'interdiction d'entrée visait particulièrement les musulmans, et que les tribunaux pourraient considérer les déclarations faites par le président Trump quant à l'interdiction de l'immigration musulmane au pays.

Recommande: