François Fillon chahuté lors de son arrivée à Tourcoing

17 Février, 2017, 17:00 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Noé Hochet

Encore un déplacement houleux pour François Fillon.

François Fillon a entamé vendredi matin une visite de quelques heures à Tourcoing où il a été accueilli par des cris hostiles en raison des soupçons d'emplois fictifs qui pèsent sur sa femme Penelope.

Las, il a fallu attendre l'évacuation du groupe casserolesque, qui s'était introduit dans le hall de la mairie, pour que François Fillon puisse rejoindre Gérald Darmanin, autour (ça ne s'invente pas) d'une table ronde sur la " sécurité ".

François Fillon, qui a prévu d'aborder le thème de la sécurité et du social lors de ce déplacement, n'a donné aucun détail sur le déroulement de sa journée. "Fillon en prison!" et qui ont investi la mairie avant son arrivée, l'ancien premier ministre a tenu à faire savoir ce que signifiaient ces incidents pour lui.

Si l'on en croit les images publiées sur le réseau Twitter, ils étaient une vingtaine à composer la fanfare militante, scandant des " Fillon, rend le pognon " sur le perron de l'hôtel de ville. "Fillon, président! Fillon, président!", criaient-ils.

"Je suis désolé que vous ayez été accueillis bruyamment". "La ville souffre, les jeunes souffrent, les familles souffrent et un monsieur qui traîne un potentiel délit de 900.000 euros vient s'afficher en ville pour voir nos quartiers et surtout nos quartiers populaires".

Pour éviter tout incident, des CRS en petit nombre avaient pris position devant les entrées principales et secondaires de la mairie.

Lors de la table ronde, le candidat a déclaré vouloir "renforcer les pouvoirs de police du maire", et réaffirmé qu'il était pour "l'abaissement de la majorité pénale" à l'âge de 16 ans.

Recommande: