Le nutritionniste star Jean-Michel Cohen interdit d'exercer par le Conseil d'État

17 Mars, 2017, 16:08 | Auteur: Djeferson Maurice
  • MARTIN BUREAU  AFP

Cette affaire est entre les mains de la justice depuis le mois de novembre 2015. L'instance disciplinaire a jugé que "Savoir maigrir" présentait un caractère publicitaire, par la manière dont il vante les mérites de ses recommandations nutritionnelles, et que le Dr Cohen, en photo sur le site et présenté comme "votre expert en nutrition", retirait un avantage financier de cette collaboration, a-t-on appris vendredi. En contrepartie, le nutritionniste recevait 10 % des bénéfices réalisés par la plateforme. L'Ordre estimait qu'il avait " méconnu l'interdiction de pratiquer la médecine comme un commerce et l'obligation de s'abstenir de tout procédé publicitaire ".

A l'instar de son illustre confrère Pierre Dukan, le nutritionniste Jean-Michel Cohen a, a son tour, été définitivement condamné à une peine de deux ans d'interdiction de pratiquer la médecine, dont un an avec sursis.

Aujourd'hui, le Conseil d'État a rejeté le pourvoi en cassation du nutritionniste en estimant que la chambre disciplinaire de l'Ordre n'a ni commis d'erreur de droit, " ni dénaturé ni inexactement qualifié les faits " comme le déclarait Jean-Michel Cohen.

Il est également condamné à verser 2 000 euros au titre des frais engagés par l'Ordre des médecins.

Or le code de la santé publique stipule notamment que lorsqu'un médecin "participe à une action d'information du public de caractère éducatif et sanitaire", il doit "se garder (.) de toute attitude publicitaire, soit personnelle, soit en faveur des organismes où il exerce (.), soit en faveur d'une cause qui ne soit pas d'intérêt général". Une décision contre laquelle il s'était donc pourvu en cassation. Il est fréquemment invité dans les médias, où il prodigue des conseils diététiques.

Recommande: