Estrosi traite un élu FN "d'héritier de Goebbels"

19 Mars, 2017, 21:26 | Auteur: Gerard Affre
  • Clash au Conseil régional de Paca : Estrosi traite un élu FN d&rsquo

En plein débat sur la santé, le président LR a répondu avec véhémence à des propos de Frédéric Boccaletti, élu Front national et directeur de campagne de Marion Maréchal-Le Pen pour les régionales de décembre 2015.

Dans un contexte marqué par la diffusion sur C8 mercredi d'un reportage polémique sur le Front national, Christian Estrosi a attaqué la complaisance supposée de Marion Maréchal-Le Pen, envers les éléments les plus radicaux du Front national local. Ce dernier, également conseiller régional FN, était connu comme responsable du Bloc Identitaire (groupe militant rebaptisé Les Identitaires) jusqu'en 2013, avant de rallier le Rassemblent Bleu Marine (RBM), puis le parti de Marine Le Pen.

"

"Les saluts nazis de Monsieur Vardon, vous vous en accommodez!"

". Il n'a pas été sanctionné par le parti d'extrême droite. "Madame Le Pen n'est pas une républicaine et Vardon est un héritier de Goebbels", assène-t-il, faisant référence à l'ancien ministre de la propagande d'Hitler. M. Vardon, c'est un héritier de Goebbels.

More news: Sondage: Marine Le Pen et Emmanuel Macron au coude-à-coude, Fillon éliminé
More news: VTT sur neige. Nouveau record du monde pour Éric Barone
More news: Ligue des champions: tirage au sort des quarts de finale

La séance avait été émaillée de plusieurs vives passes d'armes. Notamment en lui intimant de refuser d'investir aux législatives le député-maire de Six-Fours-les-Plages (Var), condamné en septembre 2014 à 2.000 euros d'amende pour un tweet raciste traitant des "casseurs " de "descendants d'esclaves". "J'ai donc immédiatement demandé à mon avocat de déposer plainte", a indiqué sur Facebook Philippe Vardon, après avoir été comparé au chef de la propagande du IIIe Reich. Mais ce vendredi 17 mars, le ton est monté d'un cran supplémentaire entre Christian Estrosi et ses adversaires du Front national.

Philippe Vardon avait déjà attaqué en 2016 l'auteur d'un livre qui affirmait qu'il avait été filmé en train de faire un salut nazi.

L'ex-député UMP Jérôme Rivière, désormais au FN et investi pour les législatives dans la 6e circonscription du Var, s'est indigné des déclarations de M. Estrosi. "C'est une banalisation de l'Holocauste, c'est une forme de mépris pour les victimes de la Shoah", a-t-il déclaré.

Recommande: