Isère: le dérapage d"un élu FN sur les Roms"

19 Mars, 2017, 21:25 | Auteur: Gerard Affre
  • Google Map de Fontaine en Isère

Les faits se sont produits le 27 février dernier, lors du dernier conseil municipal de Fontaine, ville de la "ceinture rouge" de Grenoble.

Alors que le maire communiste Jean-Paul Trovero de cette commune de 20.000 habitants d'Isère se disait "favorable à l'implication de la métropole aux côtés de l'État et du département dans l'hébergement" des Roms, "au regard des difficultés liées à (leur) accueil sur l'agglomération", un élu d'opposition du Front national a proposé une solution très spéciale.

More news: Zurich veut bloquer la visite de Cavusoglu
More news: France 2017 : Le Pen (26,5%) devance Macron (25,5%) et Fillon (18%)-Ifop
More news: Ligue des champions: tirage au sort des quarts de finale

Avant que Franck Sinisi n'apporte sa limpide contribution aux débats du jour donc: "C'est vrai qu'il est plus judicieux de les parquer dans un endroit où peut être ils vont payer un loyer". Le maire communiste, Jean-Paul Trovero, se dit "favorable à l'implication de la métropole aux côtés de l'Etat et du département dans l'hébergement" des Roms, "au regard des difficultés liées à [leur] accueil sur l'agglomération". "La Métropole devrait leur payer le dentiste... afin de récupérer leurs dents en or", relate ce vendredi Le Dauphiné. (.) Pour loger les Roms, je pense qu'il pourrait y avoir un auto-financement.

Contactées par l'Express, les instances du FN ont précisé avoir fait parvenir à Franck Sinisi un rappel à l'ordre via son secrétaire départemental. L'hebdomadaire a également pu joindre une source au FN qui assure être à "la recherche de la vérité". S'ils sont avérés, le parti n'exclut pas de le "sanctionner en commission de discipline".

Recommande: