Reprise des activités à l'aéroport d'Orly

19 Mars, 2017, 14:25 | Auteur: Nathanaël Gerin

L'homme abattu, samedi matin à l'aéroport d'Orly à Paris (France), après avoir tenté de dérober l'arme d'une militaire de sentinelle, est un Françaisde 39 ans, a rapporté la presse locale. Trafic aérien perturbéPrès de 3. Si vous prenez le cas d'Istanbul, les personnes qui contrôlaient l'entrée du terminal se sont fait tirer dessus. Détecté comme radicalisé, il avait fait l'objet, en 2015, d'une perquisition administrative qui n'avait rien donné, a précisé une source policière.

Plusieurs milliers de voyageurs avaient été évacués et certains vols ont été déroutés vers l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, au nord de Paris. Une opération de déminage a permis de constater l'absence d'explosifs, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Les faits se sont produits au premier étage du terminal sud dans la zone publique juste avant les contrôles. Un peu plus tôt dans la matinée, vers 7h, le même assaillant avait tiré sur trois policiers et légèrement blessé l'un d'entre eux lors d'un contrôle routier à Garges-lès-Gonesse, dans le Val d'Oise. La police a établi un lien avec la fusillade d'Orly qui a eu lieu vers 8h30 ce matin.

L'assaillant a ensuite pris la fuite et volé un autre véhicule, retrouvé sur le parking de l'aéroport d'Orly, situé à moins d'une quarantaine de kilomètres de Stains. Un Égyptien de 29 ans y avait attaqué à la machette des soldats, se précipitant sur la patrouille en criant "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand, en arabe). Au moment de présenter ses papiers d'identité, l'homme aurait sorti une arme de poing et a ouvert le feu sur une policière qui a été blessée. Aucun voyageur ni personnel de l'aéroport n'a été blessé.

Jeudi, après l'explosion d'un courrier piégé au siège parisien du Fonds monétaire international (FMI) le président français François Hollande avait estimé que cet événement notamment conduisait "à justifier l'état d'urgence".

Recommande: