Audrey Crespo-Mara porte plainte suite aux insultes d'un maire sur Facebook

20 Mars, 2017, 19:12 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Nicolas Dupont Aignan: Audrey Crespo Mara porte plainte contre un maire qui l’a insultée

Le candidat à l'élection présidentielle 2017 souhaitait marquer son désaccord vis à vis du choix de TF1 de n'inviter que cinq personnalités politiques dans son débat du 20 mars. C'est la journaliste Audrey Crespo-Mara qui devait questionner le candidat sur son programme et qui a dû clore prématurément le JT après le départ du candidat. Vexé de ne pas avoir été invité à participer au débat organisé lundi soir par la première chaîne de France, le président de Debout la France a poussé un gros coup de gueule avant de quitter le plateau et de renoncer au passage à une exposition médiatique rare pour lui.

"L'élu héraultais évoque " une bonne leçon à tous ces connards de journalistes qui manipulent les électeurs depuis des mois et à cette pouf [f] iasse de présentatrice de TF1 à l'allure de cagole", notant " l'absurdité " de ne sélectionner que cinq candidats pour l'émission.

More news: PSG - Allemagne : Kevin Trapp convoqué pour remplacer Neuer
More news: Al Amine intronisé Khalif de Tivaouane
More news: Rugby : Fabien Galthié sera le manager du RC Toulon la saison prochaine

À la suite de cet épisode, l'animatrice avait été violemment insultée sur les réseaux sociaux par Thibault Estadieu, le maire de la Salvetat-sur-Agoût dans l'Hérault. L'élu qui a publié sa diatribe dans la soirée du 18 mars ne l'a pas effacé. Comme l'indique Midi Libre, le maire aurait également écrit: "Elle n'a qu'à aller se prostituer ailleurs, ça lui fera du boulot aussi et y a moins besoin d'argumenter." avant de supprimer ce commentaire par la suite. Anne-Claire Coudray absente, le siège était occupé par Audrey Crespo-Mara, qui présente habituellement journaux et magazines sur la chaîne d'information filiale du groupe, LCI.

Audrey Crespo-Mara n'avait pas personellement réagi ce lundi après-midi, son avocat a confirmé à France Bleu son intention de porter plainte face à ces "propos inadmissibles, parfaitement injurieux et dont le caractère public est incontestable".

Recommande: