Le débat opposera les principaux candidats ce soir sur TF1

20 Mars, 2017, 15:16 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Où l'on apprend que Jean Yves Le Drian fournit à Emmanuel Macron des fiches sur la Défense

Ce soir, les téléspectateurs de TF1 et LCI pourront donc assister à un débat entre Benoît Hamon (Parti socialiste), François Fillon (Les Républicains), Emmanuel Macron (En marche), Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et Marine Le Pen (Front national).

Le conseiller régional PS Julien Dray, proche de François Hollande, a appelé lundi Benoît Hamon à ne "pas considérer qu'Emmanuel Macron est le pire adversaire" dans la campagne pour la présidentielle.

Pour respecter l'équité du temps de parole avant la présidentielle, TF1 a assuré, mercredi 15 mars 2017, que les petits candidats - ceux qui n'ont pas été conviés au débat du 20 mars - seront interviewés.

Comment cela va-t-il se dérouler?

.

Pendant près de trois heures, ils répondront et échangeront autour des questions et thèmes lancés par le duo Gilles Bouleau - Anne-Claire Coudray.

Plusieurs candidats à droite se sont montrés réticents face à la formule arrêtée par TF1.

Quels enjeux pour les candidats?

.

More news: Ben Belgacem avait bu et s'était drogué — Attaque d'Orly
More news: Le Danemark n'est plus le "pays le plus heureux du monde"
More news: L'ancien boxeur Farid Khider blessé par balles devant chez lui

"Emmanuel Macron, pourquoi avez-vous attendu". Marine Le Pen consolide notamment sa force auprès des ouvriers (55%, +10 points), des salariés du privé (40%, +4 points), des électeurs les moins diplômés (46%, +9 points) et des moins de 35 ans (33%, +5 points). Pour aborder au mieux ce premier obstacle sur le chemin de l'Elysée, l'ancien ministre de l'Economie s'est longuement préparé.

Ses proches tablent sur le débat pour le relancer: "c'est en quelque sorte le début de la campagne".

De son côté, l'enjeu pour Marine Le Pen est tout autre.

J-34 avant le premier tour de la présidentielle.

De son côté, le désigné représentant de la droite, François Fillon, devra, à coup sûr, clarifier ses positions sur la Sécurité Sociale, ou encore sur la réduction drastique du nombre de fonctionnaires qu'il préconise. Pourtant, la bataille a déjà commencé depuis de nombreuses semaines, voir des mois pour les candidats à la plus haute fonction de l'Etat. A en juger par la situation actuelle, il bénéficie probablement d'une forme de vote utile à gauche, étant donné que 16% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon de 2012 affirment vouloir voter pour lui. Ainsi, Benoît Hamon; le candidat officiel de la gauche, reviendra certainement sur l'une des mesures stars de son programme, le revenu universel d'existence.

TF1 a choisi ces cinq candidats en fonction de leur capacité à réunir 500 signatures d'élus, nécessaires pour s'inscrire à l'élection, et de leur score actuel dans les sondages, a précisé, mardi 14 mars, sur RMC, Christophe Jakubyszyn, le chef du service politique de TF1.

Recommande: