Présidentielle 2017. Le débat TF1 déjà décisif

20 Mars, 2017, 22:37 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Vainqueur surprise de la primaire socialiste Benoît Hamon peine à faire décoller sa campagne

Ce lundi 20 mars, cinq candidats à l'élection présidentielle vont débattre pendant près de trois heures.

Le candidat d'En Marche! est ensuite revenu sur son couple avec sa femme et ses différentes conceptions de la famille. La candidate du Front national ne recueille plus que 32 et 37% des intentions de vote chez les employés et ouvriers, contre 37 et 45% de ces deux catégories professionnelles dans la précédente enquête d'Elabe, réalisée il y a quinze jours.

Mais à propos d'Emmanuel Macron, dont une légende urbaine voudrait en faire l'héritier caché, le chouchou clandestin du président, il se montre tout aussi critique. Ils espèrent se démarquer et convaincre les indécis encore nombreux à un mois du premier tour. En passe de mettre la séquence des affaires derrière lui dans la campagne, François Fillon peine cependant à remobiliser son électorat.

Côté François Fillon, on veut aussi minimiser l'enjeu du débat de lundi.

En revanche, pour les Benoît Hamon ou Jean-Luc Mélenchon, il s'agira de crever l'écran et de se démarquer pour tenter de sortir du duel annoncé entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron avec François Fillon en potentiel trouble-fête. Le principe était simple: confronter Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon (Marine Le Pen a refusé, NDLR) à des écoliers de 8 à 12 ans dans une salle de classe.

Vous pouvez découvrir les intentions de vote détaillées dans votre région en cliquant sur cette carte.

Nicolas Dupont-Aignan progresse de 1 point à 3%, devant Nathalie Arthaud (1,5%) et Philippe Poutou (1%). Au sein de cet échantillon, a été extrait un sous-échantillon de 2847 personnes inscrites sur les listes électorales pour l'établissement des intentions de vote.

Recommande: