Présidentielle: Macron et Le Pen dans un mouchoir, selon un sondage

20 Mars, 2017, 20:25 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Benoît Hamon lors de son discours à Bercy à Paris le 19 mars 2017

En mode défensif ou offensif, les participants chercheront à marquer des points sur trois thèmes: "Quel modèle de société", "quel modèle économique" et "quelle place pour la France dans le monde". Une situation dénoncée ce week-end par le président du parti debout la République qui a quitté en direct le plateau de la première chaîne de télévision et pointé une rupture d'égalité entre les candidats.

Les candidats et les deux journalistes (Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray) seront installés en cercle.

Au deuxième tour, Emmanuel Macron l'emporterait par 64% des voix (+3 points) contre Marine Le Pen. Concernant ses autres adversaires, le candidat qui appelle à "dégager " la classe politique et qui ne cesse de dénoncer "les puissances de l'argent " pourrait tirer profit de la situation de Marine Le Pen et de François Fillon, empêtrés dans des affaires judiciaires. Ce sont eux que les membres du club des 5 vont chercher à convaincre et à fidéliser ce soir au cours d'un débat inédit diffusé par TF1.

More news: "I Kissed A Girl" est inspiré de sa propre vie — Katy Perry
More news: Audrey Crespo-Mara porte plainte suite aux insultes d'un maire sur Facebook
More news: Sondage présidentielle : Macron président, Fillon loin derrière, ça se confirme (dernier pointage)

Logiquement, ce sont les deux candidats en tête des intentions de vote qui ont le plus à perdre d'une telle confrontation: Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Selon Marianne, par tirage au sort, François Fillon sera le premier à prendre la parole tandis qu'Emmanuel Macron fermera cette soirée de débat.

TF1 organise le premier débat de cette campagne, et a décidé de n'inviter que les cinq candidats "principaux" - sur la base des intentions de vote et de leur popularité - sur les 11 au total. TF1 a donc prévu des tabourets.

Sur sa gauche, François Fillon dispute à Emmanuel Macron l'électorat centriste et pro-Union européenne de François Bayrou, qui s'est finalement rallié à l'ancien ministre de l'économie de Manuel Valls. Pour lui, le candidat malheureux à la primaire de la droite et du centre était surpréparé. D'autres comme Jean-Luc Mélenchon ont surpris par leurs lacunes en géographie. Son équipe promet également que le tribun, réputé pour ses colères, ne se montrera pas agressif envers les autres. Au programme: footing, vélo, cuisine à la maison et, tout de même, un peu de lecture. Le député de Paris s'est plongé dans les fiches préparées par son équipe sur les programmes de ses différents adversaires. Certes le taux d'indécis est exceptionnellement haut à ce jour, ce qui laisse espérer tout autant à Benoît Hamon qu'à Jean-Luc Mélenchon qu'une "remontada " (un mot en vogue grâce au Barça versus PSG!) soit encore possible. Il a ensuite passé sa journée au calme, après des révisions qui durent depuis mardi dernier.

Recommande: