Qui sont les insoumis — Jean-Luc Mélenchon

20 Mars, 2017, 23:25 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Benoît Hamon lors de son discours à Bercy à Paris le 19 mars 2017

Jean-Luc Mélenchon place de la République le 18 mars 2017. Jean-Luc Mélenchon réunit ses troupes samedi à Paris dans un défilé pour la VIe République, où des dizaines de milliers de personnes sont attendues, avec pour objectifs de restaurer l'"éthique politique" dans la société mais aussi de relancer sa campagne.

"Ne dites pas aux partisans de Jean-Luc Mélenchon que le plus grand rassemblement de cette campagne présidentielle restera celui de François Fillon au Trocadéro..."

Une marche symbolique. Rassemblés depuis le matin à Bastille, les militants, dont certains étaient arrivés en car de province, ont marché, dans une ambiance bon enfant, aux cris de "fin de la monarchie présidentielle", "règle verte", "protéger les biens communs" ou encore "IVG dans la Constitution", avant de rejoindre la place de la République. "Mais nous sommes des gens sérieux, et je vous annonce que nous sommes 130 000".

More news: Onze candidats en lice pour l'élection — Présidentielle
More news: Britain has a Brexit backup plan if talks fail, says minister
More news: Neymar se voit en Angleterre — Barça

L'ancien trotskiste et sénateur socialiste connaît ses classiques de gauche pour mobiliser son électorat, qui attendait ce rassemblement avec impatience: " Ce n'est pas qu'on était démobilisés, mais on avait besoin de ça. "Cette histoire de négociations avec Hamon nous a fait perdre du temps, et les casseroles de Fillon nous empêchent de parler programme ", s'exclame Delphine, retraitée de la fonction publique.

"Il y a un match qui se joue ce week-end entre Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon", estime l'éditorialiste politique Dominique de Montvalon sur BFMTV.

Recommande: