Ce qu'il faut retenir du "Grand débat" — Election présidentielle

21 Mars, 2017, 08:09 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Benoît Hamon lors de son discours à Bercy à Paris le 19 mars 2017

Deux autres débats ont déjà été annoncés: le 4 avril sur BFMTV et le 20 avril sur France Télévisions, c'est-à-dire 3 jours avant le premier tour.

"Ce sondage a été effectué du 15 au 17 mars auprès d'un échantillon de 1425 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d" un échantillon représentatif de 1501 Français âgés de 18 ans et plus. Les six autres candidats validés par le Conseil constitutionnel dénoncent cette "injustice". Favorite au premier tour, elle semble incapable de s'imposer - dans les sondages - face à n'importe quel candidat au second.

François Fillon est quand à lui très en recul dans ce débat.

Evolution inéluctable à l'heure d'internet, des médias sociaux et de la prolifération des vidéos?

Nicolas Dupont-Aignan lui aussi candidat à cette élection n'a pas été convié.

Côté "chorégraphie", ce débat durera 2h30. Cet électorat trouve le candidat de droite trop tiède sur les valeurs, mais celui d'extrême droite trop étatiste et souverainiste.

Debout derrière des pupitres formant cercle au milieu de gradins, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon échangeaient des arguments convenus sur la laïcité, quand la présidente du Front national a lancé la première véritable attaque contre le candidat d'En Marche!

A la présidente du FN qui venait d'évoquer une "explosion de l'insécurité, de la violence, des cambriolages", conséquence, selon elle, d'années de "laxisme", Benoît Hamon a vertement répliqué: "Je me disais que vous soyez une droguée aux pages faits divers c'est une chose, mais vous êtes candidate à la présidence de la République". Pour la première fois, il est à égalité avec Marine Le Pen, stable par rapport à notre dernière mesure. Son but était d'apparaître comme présidentiable et pas seulement comme un opposant. De Marine Le Pen, puisque les sondages font d'elle son adversaire du second tour.

"Je n'insulte personne. C'est vous qui vous énervez tout seul, a rétorqué Benoît Hamon". Notamment d'un Jean-Luc Mélenchon qui n'a pas l'habitude de retenir ses coups. Il sera dans un premier temps question des sujets sociétés, puis de l'économie et enfin de l'international, au court d'échanges qui devraient durer plus de 2 heures 30. Pour seule réaction, François Fillon l'a gratifié d'un silence en détournant le regard.

La résistance du candidat de la droite à la présidentielle n'est plus à démontrer. "Rappelant que 60 % des Français ne professent aucune religion, Jean-Luc Mélenchon a déploré que l'" on parle beaucoup trop de religion dans ce pays ". Le Pen a alors ironisé: "J'espère qu'elle sera aussi rapide que pour M. Fillon". Il devra aussi s'expliquer sur la prochaine convocation de son épouse Pénélope par les juges le 28 mars, et sur les costumes qui lui ont été offerts par l'avocat Robert Bourgi, proche de plusieurs chefs d'Etat africains. Le leader de la France Insoumise s'était insurgé contre la "surenchère" de lois sécuritaires et la "logique d'affrontement" qui s'est mise en place entre population et policiers, du fait de méfiance de part et d'autre.

Sur la même thématique, Marine Le Pen s'est attaquée à Emmanuel Macron, sans le nommer.

Recommande: