Hollande salue "un homme droit", "une belle figure morale" — Mort d'Henri Emmanuelli

21 Mars, 2017, 22:56 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Henri Emmanuelli lors d'un meeting de soutien à Alain Rousset pour les régionales de 2015 au Palais Beaumont de Pau

"Il y a probablement peu d'homme qui auront autant marqué par leur action et leur personnalité le département des Landes", a de son côté affirmé le Landais Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des Transports sur la radio locale.

Henri Emmanuelli, le 30 août 2014 à La Rochelle. - B.

L'ancien président PS de l'Assemblée nationale Henri Emmanuelli est mort lundi soir à l'âge de 71 ans. Député socialiste, Henri Emmanuelli avait décidé de ne pas se présenter pour les législatives de juin 2017. "Il avait lui-même évoqué sa maladie en public". Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, estime que "les socialistes viennent de perdre une grande figure, une personne engagée, droite". Il avait retrouvé en 2000 ses mandats de député et président du Conseil général des Landes. Né le 31 mai 1945, il était député du PS et président du conseil départemental des Landes, il avait également été le premier secrétaire du PS entre 1994 et 1995. "Il était comme un frère en politique". "Les Landes étaient pour lui son ancrage, sa vie, son cœur".

Malade depuis plusieurs années, une neuropathie détectée en 2006, il ne se déplaçait ces derniers temps qu'en fauteuil roulant.

Marié à une ancienne professeure de gymnastique, Henri Emmanuelli était père de deux enfants. On se souvient de cette scène à l'Assemblée nationale où il a adressé... un doigt d'honneur à François Fillon!

" Il exprimait ses convictions avec fermeté, parfois avec rudesse, toujours avec sincérité ", estime le président de la République". Il pouvait être un peu brut, confirme Jean-Jacques Benoît, il disait sa vérité de manière vive, mais c'était surtout quelqu'un d'une grande chaleur humaine. Je me souviens d'un congrès à Bordeaux, juste après cette affaire, alors que j'étais jeune militant, raconte Jean-Jacques Benoît.

Pendant le quinquennat de François Hollande, il dénonce l'état de son parti, tombé, selon lui, "dans un coma profond" et qui "n'existe plus, ni à l'attaque ni en défense". C'était un homme qui avait un caractère bien trempé, qui était exigeant. Il a toujours été un tenant de l'aile gauche du parti socialiste malgré son parcours professionnel singulier qui l'avait vu débuté en 1969comme fondé de pouvoir, sous-directeur puis directeur adjoint à la Compagnie financière de Banque d'Edmond de Rothschild.

Recommande: