Marine Le Pen, Vichyste, nie la responsabilité de la France — Vel d'Hiv

09 Avril, 2017, 20:34 | Auteur: Gerard Affre

A noter également que Marine Le Pen sera l'invitée du Grand Jury LCI - RTL - Le Figaro à partir de 12h30.

Je pense que de manière générale, plus généralement d'ailleurs, s'il y a des responsables, ce sont ceux qui étaient au pouvoir à l'époque, ce n'est pas LA France. "La France a été malmenée dans les esprits depuis des années", a-t-elle dénoncé. "En réalité, on a appris à nos enfants qu'ils avaient toutes les raisons de la critiquer, de n'en voir peut-être que les aspects historiques les plus sombres", a-t-elle regretté, ajoutant: "Donc, je veux qu'ils soient à nouveau fiers d'être français". Alors que les récentes sorties médiatiques d'Emmanuel Macron notamment sur la colonisation ont fait couler beaucoup d'encre, Marine Le Pen s'est fendue ce dimanche d'une déclaration qui devrait, elle aussi, faire réagir dans le milieu politique français.

Début avril, Florian Philippot tenait les mêmes propos lors du Grand rendez-vous d'Europe 1-CNews et Les Echos.

Plusieurs dirigeants du Front national ont remis en cause ces dernières années la responsabilité de l'Etat français dans la déportation de Juifs, à l'image du fondateur du parti, Jean-Marie Le Pen, qui en 2010 a jugé scandaleux de rendre responsable le maréchal Pétain de la "persécution" des Juifs.

Ces arrestations avaient été menées avec la collaboration de 7 000 policiers et gendarmes français, sur ordre du gouvernement de Vichy. "La France, patrie des Lumières et des Droits de l'Homme, terre d'accueil et d'asile, la France, ce jour-là, accomplissait l'irréparable", avait-il alors déclaré. Ce dernier a félicité Jacques Chirac pour sa lucidité, avant d'ajouter que cet acte était un "crime commis en France par la France".

Depuis, Nicolas Sarkozy et François Hollande avaient eux aussi admis cette responsabilité.

Recommande: