Sondage. Mélenchon devant Fillon pour la première fois

10 Avril, 2017, 10:15 | Auteur: Gerard Affre

Les "petits" candidats semblent retirer les fruits du dernier débat télévisé à onze: Dupont-Aignan grappille 0,5 point (3,5 %); Philippe Poutou gagne 1,5 point (2,5 %).

Par cette allusion au maire des Républicains de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Emmanuel Macron a renvoyé François Fillon aux soupçons d'enrichissements personnels qui planent sur sa campagne depuis les révélations du Canard Enchaîné.

Non seulement Marine Le Pen, présidente du Front national, et Emmanuel Macron, candidat d'En Marche! continuent de le devancer nettement, mais c'est au tour de Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise, de lui passer devant au premier tour, selon un sondage KANTAR Sofres-Onepoint (18% contre 17%).

Premier bémol: les deux grands absents de ce grand meeting, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Or aujourd'hui "la victoire est à la portée de nos efforts!", a-t-il proclamé. "Qui que ce soit, ce sont des criminels et nous voulons qu'ils soient condamnés", a-t-il dit."Si vous voulez la paix, ne vous trompez pas de bulletin de vote", a encore lancé le candidat, qui exclut à l'avenir une participation de son pays à toute alliance militaire, hors opération de maintien de la paix de l'ONU. L'orateur enflammé de 65 ans, qui prône la rupture avec les traités européens de l'Europe "libérale", la sortie de l'Otan et la fin de la "monarchie présidentielle française", nourrit l'espoir de transformer la dynamique autour de sa candidature en une réelle chance d'être présent au second tour.

Le nombre d'indécis n'a jamais été aussi fort en France à deux semaines du vote, y compris chez ceux qui se disent certains d'aller voter. Un Français sur trois environ n'a pas encore décidé pour qui il va voter ou peut encore changer d'avis.

Quant à M. Mélenchon, "il se rêve en capitaine du cuirassé Potemkine mais (.) négociera la ferraille du Titanic", a prédit le candidat de la droite. Il l'avait déjà fait en remportant la primaire de la droite, contre toute attente.

CAMPAGNE A 15 jours du premier tour de la présidentielle, le candidat de la droite et du centre a tenu ce dimanche un grand meeting à Paris... "Je vous demande de me soutenir, parce qu'il y va de l'intérêt de la France". Il ne s'agit pas de choisir un copain. Présidentielle 2017: François Fillon se compare à. Il a vanté son programme d'austérité prévoyant la suppression de 500'000 postes de fonctionnaires ou le report de la retraite à 65 ans.

Alors que le candidat s'apprête à être tous les soirs en meeting jusqu'au premier tour, Fillon a dit sentir "cette force qui monte en puissance et qui n'attend que de stupéfier les prétendus faiseurs d'opinion par sa détermination", a-t-il indiqué, refusant de croire aux sondages: "Cette bataille, nous allons la gagner".

Recommande: