Pence : "le tir de missile nord-coréen, une provocation"

18 Avril, 2017, 02:02 | Auteur: Christian Jacquard

L'essai est survenu au lendemain d'une vaste parade militaire célébrant le 105e anniversaire de la naissance du fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Il-Sung.

Dans un communiqué, le secrétaire à la Défense, Jim Mattis, a déclaré que Donald Trump et son équipe militaire "sont au courant du tir de missile raté en Corée du Nord".

Sans succès, il a immédiatement explosé.

Le tir a précédé l'arrivée du vice-président américain, Mike Pence, à Séoul, d'où il a réitéré la détermination des Etats-Unis à défendre l'alliance avec la Corée du Sud.

Ce test, ou un sixième essai nucléaire, était largement attendu du régime de Pyongyang, alors que la tension est au plus haut avec Washington depuis que M. Trump a affirmé jeudi sa volonté de "traiter" le "problème" nord-coréen et qu'il a envoyé un groupe aéronaval autour du porte-avions Carl Vinson vers la péninsule coréenne.

La Chine s'inquiète de la montée des tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Pékin plaide depuis plusieurs semaines pour une solution dite de "suspension contre suspension": Pyongyang doit interrompre ses activités nucléaires et balistiques et Washington ses manoeuvres militaires communes avec la Corée du Sud, des exercices annuels considérés par le Nord comme une provocation.

Les États-Unis rejettent le plan chinois.

Il a pris soin de souligner plusieurs fois l'inquiétude, selon lui, des dirigeants chinois eux-mêmes sur le sujet. "Il est donc temps que nous entreprenions toutes les actions possibles, avant l'option militaire, pour tenter de résoudre cela pacifiquement".

L'ambassadeur de Syrie en Corée du Nord a dénoncé le bombardement par l'armée américaine d'une de ses bases aériennes et a estimé qu'envoyer de la sorte un "message" à la Corée du Nord était irresponsable.

"Pourquoi accuserais-je la Chine de manipuler sa monnaie tant qu'ils travaillent avec nous sur le problème nord-coréen?" Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: