150 000 embauches supplémentaires prévues en 2017 — Marché de l'emploi

19 Avril, 2017, 20:54 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Marché: Nette hausse des projets de recrutement des entreprises françaises

Ce jeudi, Pôle Emploi publie son enquête annuelle intitulée "Besoins en main d'œuvre", dans laquelle il est indiqué que les perspectives d'embauche des entreprises ont progressé de 8,2 % en 2017, ce qui représente près de 150 000 projets de recrutements supplémentaires par rapport à l'année 2016.

Sur les près de 2 millions de projets de recrutement, 58% concernent des emplois durables (CDD de plus de six mois et CDI), soit deux points de plus qu'en 2016, détaille l'enquête annuelle "BMO". Les projets de recrutement pour des emplois non-saisonniers sont également en forte progression (+ 10,6 %).

Cette progression des anticipations est particulièrement élevée dans les très petites entreprises de 1 à 4 salariés (+14%). Les services aux particuliers rassemblent 40% des intentions d'embauche et les services aux entreprises en rassemblent un quart.

More news: Sans Rafael ni Mammana pour Besiktas (off.) — Lyon
More news: Syrie: Assad affirme que l'attaque chimique est "une fabrication à 100%"
More news: Corée du Nord. Le tir de missile échoue

Mais l'embellie est notable dans tous les secteurs, notamment la construction (+22,5% après +12,4% l'an dernier). Les besoins de main-d'œuvre augmentent aussi dans l'industrie (+8,7%, après +2,6% en 2016), "signe que les vents sont plus favorables dans le secteur", a souligné Stéphane Ducatez. En 2016, les intentions d'embauche des recruteurs se sont réalisées dans huit cas sur dix. "La part de projets présumés difficiles s'établit à 37,5% en 2017, chiffre l'organisme". Ce sont les aides à domicile, les serveurs et les viticulteurs qui manquent le plus, tandis que les métiers de carrossier automobile et de couvreur sont considérés comme étant le plus "en tension".

436.200 établissements ont répondu à l'enquête BMO 2017, qui décrit les besoins pour 200 "familles" de métiers, dans 24 secteurs d'activité et 412 bassins d'emploi. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recommande: