Ça se resserre à 4 jours du premier tour — Sondage

19 Avril, 2017, 23:31 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • 15 minutes pour convaincre: Emmanuel Macron Marine Le Pen François Fillon Jean Luc Mélenchon... en prime time sur France 2 ce 20 avril

Mélenchon passe également devant François Fillon qui reste à 19% des intentions, alors qu'une étude Opinionway parue ce mardi avait crédité l'ancien premier ministre de 20%. Selon des informations rapportées par BFMTV et confirmées depuis par des sources proches de l'enquête à différents médias, deux hommes ont été arrêtés ce matin dans la ville de Marseille. Elle prend seulement 9% des électeurs de Nicolas Sarkozy de 2012 contre 18% au début mars.

Loin derrière, le socialiste Benoît Hamon poursuit son recul à 8% (-1). Autre déplacement de la matinée (11h30), celui de Nicolas Dupont-Aignan à la cathédrale de Reims, en mémoire de la réconciliation franco-allemande scellée par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Alors qu'Emmanuel Macron l'emporterait avec 64% des suffrages contre 38%, le score serait de 60%-40% contre François Fillon.

68% des personnes interrogées se disent certaines d'aller voter le 23 avril, un pourcentage en hausse depuis la précédente enquête (63%), alors que l'abstention s'annonce élevée, tout comme le niveau d'indécision des électeurs. À la troisième place, Jean-Luc Mélenchon continue d'engranger, augmentant de 0,5 point. Dès 6h, Emmanuel Macron se rendra au marché international de Rungis avant d'aller dans les Yvelines l'après-midi pour visiter l'usine Krys Group à Bazainville. Marine Le Pen est passée de 23 à 22% des votes entre lundi et mardi.

Sans progresser, Emmanuel Macron profite de la baisse de la candidate du FN. Les quatre candidats en tête se tiennent quasiment dans la marge d'erreur.

Jacques Cheminade est bon dernier à 0%.

Autre attaque contre Emmanuel Macron, mais sans le nommer cette fois-ci, Bruno Retailleau a souhaité opposer la "feuille de route très très claire" de François Fillon à "tous ceux qui sont dans le flou, tous ceux qui sont dans les demi-mesures, les réformettes" qui "ne parviendront pas à relever la France".

Recommande: