Ligue Europa: Besiktas rejette la faute sur l'OL

19 Avril, 2017, 23:42 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Bagarre entre supporters avant le match Lyon-Besiktas le 13 avril 2017 au Parc OL

Pour rappel, la pelouse du Parc OL a été envahie par certains supporters ayant reçu des projectiles venus d'une tribune supérieure.

En parallèle, beaucoup ont pointé le fait que l'OL a vendu quelque 25.000 places sans effectuer le moindre tri, au lieu de privilégier ses abonnés, ce qui a permis à de nombreux sympathisants de Besiktas de se mêler aux Lyonnais dans les hauteurs du stade. Les forces de l'ordre ont pourtant été dépassées par la multiplication des scènes de violence entre supporters aux abords du stade. Résultat, un retard de 45 minutes au coup d'envoi, mais un match qui s'est finalement joué, avec la victoire pour l'OL au bout. Le match avait pourtant été classé à haut risque en raison de la présence de 20.000 supporters turcs dans les tribunes.

Le président du club lyonnais s'est signalé, alors que la confusion se trouvait à son paroxysme, en descendant sur le terrain, au milieu des supporters paniqués, pour appeler au calme, avant de monter en tribune et d'échanger avec eux via le micro du kop.

Défaillant dans l'organisation de son quart de finale aller de la Ligue Europa contre Besiktas, l'OL fait ce qu'il peut pour se dédouaner. Le club lyonnais devra s'en expliquer. Besiktas est poursuivi notamment pour " lancer de projectiles " et " troubles " dans le public. Dès l'ouverture de la billetterie de ce quart de finale aller d'Europa League, les supporters turcs avaient prévenu: ils seraient là, et en grand nombre. Nous avons assisté aux événements en direct avec l'officier de sécurité de l'UEFA qui a vu d'où venaient les incidents.

Malgré l'importance du match, c'est une solution qui pouvait être prise par les responsables de l'Olympique Lyonnais, ne pas vendre des billets dans le 3e étage du stade. "Nous avons simplement fait en sorte qu'il n'y ait pas de vente à l'étranger", a-t-il fait valoir. Cette gestion problématique pourrait valoir au club français de lourdes sanctions de la part de l'UEFA qui a ouvert une instruction: forte amende, match à huis clos ou délocalisation d'un prochain rendez-vous européen à domicile.

Recommande: