Macron toujours en tête, Mélenchon fléchit — Sondage présidentielle

19 Avril, 2017, 19:20 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Des manifestants portent des masques représentant la candidat de La France insoumise Jean Luc Mélenchon, et le candidat socialiste à la Benoît Hamon, lors d'un rassemblement pour appeler à une candidature commune des deux hommes

Le candidat de la France insoumise à la présidentielle a par ailleurs tenu à évoquer l'actualité du jour autour du risque terroriste qui visait les candidats à la présidentielle: "Je veux solennellement dire aux trois personnes dont les noms ont été évoqués: François Fillon, Marine le Pen et Emmanuel Macron, je leur exprime ma solidarité personnelle la plus totale".

Jean-Luc Mélenchon tient un meeting à Dijon, doublé de six hologrammes aux quatre coins de la France, dans lequel il doit détailler comment il entend gouverner s'il est élu président.

Jean-Luc Mélenchon, lui, faiblit quelque peu en perdant 0,5 point, la première baisse qu'il enregistre dans notre rolling depuis le 17 mars dernier. Il compte toujours 19% des intentions de vote au premier tour et prétend lui aussi à une qualification pour le second tour de l'élection présidentielle. François Hollande n'a pas été tendre à l'égard de l'ancien candidat du Front de Gauche, favorable notamment à l'instauration d'une VIème République.

Cette dernière perdrait également face à Jean-Luc Mélenchon (43% contre 57%) et François Fillon (44% contre 56%).

Non présent de manière physique, le candidat n'a pas pu interagir avec les militants Réunionnais. Son hologramme sera projeté lors de meetings politiques au même moment à Montpellier, à Grenoble, à Nancy, à Nantes, à Clermont-Ferrand et au Port, à la Réunion.

Charlotte Girard, co-responsable du programme de La France insoumise, "l'Avenir en Commun ", s'est confiée à la rédaction de Ouest-France.

Autre enseignement de ce mardi: l'indice de participation au premier tour est en hausse avec 71% des sondés qui se disent prêts à aller voter dimanche. Objectif pour lui, poursuivre sur sa dynamique des précédentes semaines.

Même tonalité pour son directeur de campagne, Manuel Bompard, interrogé par Ouest-France.

Recommande: