Pilule contraceptive. Un appel pour une vente sans ordonnance

19 Avril, 2017, 13:42 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Santé

Pilules contraceptives

Pour se faire entendre et impliquer chacun d'entre nous, le Collectif de Pharmaciens et le Planning Familial ont mis en ligne une lettre ouverte accompagnée d'une pétition (accessible ici): " Il est temps désormais que les femmes françaises et européennes disposent des mêmes droits et de la même accessibilité au moyen de contraception de leur choix.

Un collectif composé de professionnels de santé, du Planning familial et de féministes a publié une lettre ouverte dans laquelle il demande aux laboratoires pharmaceutiques la mise sur le marché d'une pilule contraceptive sans ordonnance.

Aux États-Unis, un laboratoire français a déposé cette année un dossier d'autorisation de mise sur le marché d'une pilule contraceptive sans ordonnance à l'autorité de santé américaine (FDA).

"Actuellement en France, il faut obligatoirement une ordonnance d'un médecin généraliste, d'un gynécologue ou d'une sage-femme pour obtenir une pilule contraceptive en pharmacie".

More news: Pour son dernier grand rendez-vous, Mélenchon se démultiplie en six hologrammes
More news: Hamon se dit plus fort dans l'adversité — Présidentielle
More news: L1 (J33) / Bastia - Lyon : Les mesures fortes du Sporting

Si cette mesure est un jour adoptée, elle devra assurer le suivi rigoureux par les pharmaciens de ces questionnaires, mais également associer un volet "prévention" pour avertir les femmes des signes à surveiller après le début de la prise d'une nouvelle pilule contraceptive (douleurs dans les membres inférieurs notamment, pouvant être le signe d'une phlébite et devant amener à se rendre immédiatement aux urgences). Lors d'une première prescription de pilule, par un médecin généraliste ou un gynécologue, l'interrogatoire est toujours accompagné d'un bilan sanguin lipidique, avant la prise de pilule et 3 à 6 mois après.

La pilule sans ordonnance est déjà disponible dans plusieurs pays comme la Grèce, le Portugal, la Turquie ou encore la Slovénie. Une pratique qui, selon une porte-parole du Planning familial, permettrait "une plus grande autonomie des femmes mais aussi d'améliorer l'accès à la contraception".

La pilule progestative, sans œstrogène, est "celle qui présente le moins de risque et la moins chère", a-t-elle ajouté. Ce type de pilule pourrait donc être le premier à être concerné par la délivrance sans ordonnance.

Grâce à cette lettre ouverte et à cette pétition publiée sur Change.org, " Libérez ma pilule " espère faire plier les laboratoires pharmaceutiques ainsi que l'ANSM et l'EMA dans leur sens avant le 8 mars 2018, ce qui correspond à la prochaine Journée Internationnale des Droits de la Femme.

Recommande: