Présidentielle 2017. Sondage: Macron en hausse, Fillon et Mélenchon en baisse

19 Avril, 2017, 22:23 | Auteur: Sebastien Chopin

"Après une longue marche, nous voilà aux portes du donjon qu'il nous faut conquérir, il ne faut rien lâcher!" a-t-elle imploré à six jours du scrutin, pour lequel elle est créditée de 23% d'intentions de vote en moyenne, contre 26% il y a un mois.

Emmanuel Macron qui tenait un meeting à Bercy lundi 17 avril arrive premier de notre classement ce matin, avec plus de 197 000 citations et une forte présence de hashtags dans les mots clés qui lui sont liés (#macronbercy, #bourdindirect, #presidentielle2017, mais aussi #emmanuelhollande).

Avec 19,5% des intentions de vote exprimées, François Fillon perd 0,5 points mais conserve l'avantage sur Jean-Luc Mélenchon qui perd lui aussi un demi point, avec 18% d'intentions de vote.

Selon les plus récents sondages, la chef d'extrême droite Marine Le Pen, le centriste Emmanuel Macron, le candidat d'extrême gauche Jean-Luc Mélenchon et le conservateur François Fillon sont susceptibles de se qualifier pour le deuxième tour, qui opposera les deux candidats arrivés en tête du premier tour.

On trouve ensuite Benoit Hamon (8%), Nicolas Dupont-Aignan (4%) et Philippe Poutou (2%), les autres candidats à 1% ou moins.

Et Marine Le Pen de souligner que, dans l'hypothèse d'un second tour face à Emmanuel Macron, elle fait mieux que François Fillon. Tous les deux semblent avoir enrayé la baisse observée ces dernières semaines, alors qu'ils entrent dans la dernière ligne droite de la campagne électorale. Jacques Cheminade ferme la marche, crédité d'un score inférieur à 0,5%.

L'enquête a été menée auprès d'un échantillon représentatif de 1851 personnes avec une marge d'erreur estimée à 1,8 point pour 20% d'intentions de vote.

68% des personnes interrogées se disent certaines d'aller voter le 23 avril, un pourcentage en hausse depuis la précédente enquête (63%), alors que l'abstention s'annonce élevée, tout comme le niveau d'indécision des électeurs. "Un moratoire pour faire le point de la situation avant de mettre en place de nouvelles règles et une nouvelle régulation beaucoup plus drastiques, plus raisonnables, plus humaines, plus gérables", a déclaré la présidente du Front national lors d'une réunion publique au Zénith de Paris devant environ 5.000 partisans très enthousiastes, malgré quelques chaises vides.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporte avec 62% des intentions de vote contre 38% à la candidate d'extrême-droite (il bat également Fillon avec 65% des intentions de vote et Mélenchon avec 59%). Suivent François Fillon (de 21% à 19,5%) et Jean-Luc Mélenchon (de 19,5% à 18%).

Recommande: