Sondage: Macron et Le Pen en tête, Mélenchon talonne Fillon

19 Avril, 2017, 23:12 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Combo réalisé le 3 avril 2017 des deux candidats en tête des sondages de la présidentielle Emmanuel Macron le candidat d'En marche!  et la présidente du Front national Marine Le Pen

Le candidat d'En Marche! propose dans son programme "une procédure sur le droit d'asile qui permet de tout régler en six mois" contre "un an à deux ans" actuellement, ainsi qu'une "vraie reconduite vers les pays d'origine en cas de refus" et un "vrai travail" en matière d'intégration.

Emmanuel Macron est donc devant Marine Le Pen au premier tour tout en distançant François Fillon et Jean-Luc Mélenchon et possède une avance substantielle de 21 points sur la candidate d'extrême-droite au second tour.

Loin derrière ces quatre candidats, Benoît Hamon enregistre un nouveau recul avec 8% des intentions de vote en sa faveur (-1 point). Il suffit de regarder les résultats du sondage Présitrack. Les enquêtes à la sortie des isoloirs peuvent elles aussi ne pas parvenir à une estimation précise. La faiblesse des écarts entre quatre candidats peut-elle donner un rôle déterminant aux électeurs encore indécis? La soirée électorale de dimanche risque d'être longue.

L'agence Reuters rapportait également mardi que "les responsables de la stratégie actions de JPMorgan disent (...) privilégier toujours le scénario d'une victoire finale d'Emmanuel Macron mais notent que la course est devenue plus serrée avec la percée dans les sondages de Jean-Luc Mélenchon, donné à hauteur de François Fillon juste derrière le duo de tête ".

More news: La Corée du Nord diffuse un clip montrant l'atomisation des Etats-Unis
More news: Quelles conséquences possibles — Référendum en Turquie
More news: [FILTERIS] Le Pen et Macron chutent, Fillon très proche de la tête

"Il y a une crise des partis de gouvernement incontestable parce qu'ils n'arrivent pas à réduire le chômage et la dette et que les Français sont exaspérés", a-t-il reconnu. Après l'élection présidentielle, le dimanche 7 mai, les élections législatives qui suivront, les 11 et 18 juin, vont renouveler l'Assemblée nationale. "Sens Commun est un parti associé aux Républicains", a réagi le bras droit de François Fillon.

"Dans son allocution à Bercy, Emmanuel Macron veut assumer d'être l'un des seuls candidats à ne pas jouer sur les peurs, les antagonismes, les divisions mais plutôt sur l'unité", insiste un proche de l'ancien ministre de l'Economie. Autant d'éléments qui démontrent que la campagne de Marine Le Pen est compliquée.

M. Hamon "le redi (t) aux électeurs: l'extrême droite, vous pouvez la porter au pouvoir par les urnes, vous n'êtes jamais sûr qu'elle vous rendra le pouvoir".

Emmanuel Macron se positionne entre bénéficiaires et perdants de la mondialisation en maintenant le cap sur une Europe forte, ouverte, tandis que Marine Le Pen s'inscrit dans un clivage entre société ouverte et société fermée, selon M. Cheurfa, qui note que "les deux candidats se qualifient hors système, mais ne se disputent pas d'électeurs".

Recommande: