Wall Street en baisse après une salve d'indicateurs et de résultats

19 Avril, 2017, 22:25 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Wall Street

Malgré la déception liée au report de la présentation du projet de réforme fiscale au mois d'août (voir à la rentrée), malgré le repli de plus de 1% des places européennes, les indices US ne reculent paradoxalement que de -0,1%(Nasdaq) à -0,6% (Dow Jones, plombé par Goldman Sachs).et le S&P500 ne perd pas plus de 0,3%.

L'indice vedette Dow Jones Industrial Average a baissé de 113,64 points à 20'523,28 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 7,32 points à 5849,47 points. L'indice élargi S&P 500 progressait de 6,53 points, soit 0,28%, à 2.348,72 points.

Goldman Sachs a annoncé mardi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, marqués par une baisse inattendue des recettes générées par le courtage en dépit d'une dérégulation massive promise par Donald Trump, ce qui faisait plonger le titre de près de 3%.

Prenant tout le monde par surprise, la Première ministre britannique Theresa May a appelé mardi à la tenue d'élections législatives anticipées le 8 juin afin de renforcer sa majorité en vue des négociations du Brexit, trois semaines après son déclenchement officiel.

S'ils passaient au second plan, les risques géopolitiques n'étaient toutefois pas dissipés a nuancé M. Cardillo, mentionnant notamment l'incertitude entourant l'élection présidentielle française dont le premier tour aura lieu dimanche.

Des indicateurs du jour en demi-teinte n'ont guère été d'un grand secours pour la Bourse de New York puisque les mises en chantier de logements ont reculé plus fortement que prévu en mars tandis que la production industrielle a augmenté un peu plus rapidement que ce à quoi s'attendaient les analystes au même mois. Le Fonds monétaire international s'est révélé plus optimiste pour la croissance mondiale mais a laissé inchangées ses prévisions d'accélération aux Etats-Unis.

En avant-Bourse à Wall Street, l'action de Goldman Sachs chute de 3%.

UnitedHealth Group. Le premier assureur santé américain prend 2,3% à 170,94 dollars après avoir fait état de résultats au premier trimestre supérieurs aux attentes. La société, qui a récemment été au centre d'une polémique consécutive à l'expulsion très musclée d'un passager d'un de ses vols, a également promis de donner la priorité à ses clients, ce qui n'empêchait pas son titre de céder 3,07% à 68,60 dollars. Vers 20H20 GMT, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,180% contre 2,248% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,848%, contre 2,905% précédemment.

Recommande: