Dernier round télévisé pour les candidats — Présidentielle française

20 Avril, 2017, 23:02 | Auteur: Nathanaël Gerin

A quatre jours désormais du premier tour de la présidentielle, l'incertitude qui prévalait jusque ici dans ce match à quatre que se livrent Emmanuel Macron, Marine Le Pen, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, ne semble plus aussi nette. L'approche est alors de minimiser le risque en votant pour le candidat donnant le plus de sécurité pour défaire la candidate frontiste au second tour, à savoir dans les derniers sondages Emmanuel Macron (vainqueur à 65% selon OpinionWay) devant Jean-Luc Mélenchon et François Fillon.

Par tirage au sort, les candidats, interviewés par les journalistes David Pujadas et Léa Salamé, se succéderont ainsi: Jean-Luc Mélenchon (20H00), Nathalie Arthaud (20H15), Marine Le Pen (20H30), François Asselineau (20H45), Benoît Hamon (21H00), Nicolas Dupont-Aignan (21H15), Philippe Poutou (21H30), Emmanuel Macron (21H45), Jacques Cheminade (22H00), Jean Lassalle (22H15) et François Fillon (22H30). Emmanuel Macron à celle du Front-National, Marine Le Pen, avec respectivement 25 et 22% d'intentions de vote.

Tous les candidats à la présidentielle participeront ce jeudi soir à l'émission politique organisée par France 2, a assuré mercredi le directeur de l'information de France Télévisions, Michel Field. Et surtout, il accentue l'écart avec Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, tous deux légèrement en retrait à 19 %.

Enquête réalisée en ligne et par téléphone les 14 et 15 avril auprès de 1.851 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Si on était certain qu'Emmanuel Macron soit au second tour, je pourrais voter Hamon.

La baisse des intentions de vote en faveur de François Fillon peut quant à elle s'expliquer par une progression assez forte de la participation potentielle qui implique que des électeurs qui lui sont moins favorables et habituellement plus abstentionnistes viendraient vers les urnes, comme les jeunes ou les ouvriers par exemple.

Les électeurs français vont se rendre le 23 avril prochain dans les 67.000 bureaux de vote pour le premier tour du scrutin présidentiel français et puis le 7 mai pour le second tour. Marge d'erreur de 0,9 à 2 points.

Ensuite, pour prendre en compte l'aspect personnifié du vote et départager les candidats des blocs, les étudiants ont utilisé trois sources de données que sont les sondages, Twitter et Google, et les ont analysées séparément avant de les combiner. Marine Le Pen dans son programme estime que "la culture est un enjeu pour notre société fragmentée par le communautarisme". PLus tard, devant les caméras, le candidat socialiste a insisté: "Je n'ai plus d'informations à vous transmettre".

Ce format est inédit à la télévision française où, depuis 1974, seul un débat est organisé entre les 2 tours de l'élection présidentielle.

Recommande: