FRANCE 2017--Les écarts se resserrent entre Le Pen, Macron et Fillon-Opinionway

20 Avril, 2017, 18:59 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Jean-Luc Mélenchon prononce un discours devant des sympathisants venus participer dans un gymnase de l'Ile-Saint-Denis au meeting fondateur du

Favoris des sondages mais en position précaire, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se répondront lundi à quelques heures d'intervalle par meetings interposés à Paris, lançant une dernière semaine décisive avant le premier tour de l'élection présidentielle française. Le candidat de la France Insoumise monte encore dans les enquêtes d'opinion.

Dans cette perspective, le candidat d'En Marche! doit tenir son plus grand meeting de campagne à Bercy en début d'après-midi 17 avril. Samedi environ 400 personnes ont manifesté à proximité de la salle de 6.000 places où elle est attendue. L'ancienne dirigeante de la CFDT Nicole Notat viendra exprimer son soutien. Emmanuel Macron voit son électorat s'effriter légèrement pile au moment où Jean-Luc Mélenchon progresse dans les sondages.

Le candidat d'En Marche!, qui occupera le terrain médiatique lundi avec la matinale de BFMTV/RMC et le JT de TF1 le soir, compte ainsi "lancer la dernière semaine marquée par 1.000 événements par jour dont 163 réunions publiques avec des élus et au moins quatre grands meetings nationaux": après Paris lundi, Nantes mercredi, Rouen, Arras et peut-être une autre ville vendredi. "J'aborde cette dernière semaine avec beaucoup de gravité, beaucoup de préoccupations pour notre pays, avec une volonté de l'emporter, mais en même temps extraordinairement conscient de la gravité de la situation", a-t-il déclaré ce lundi sur BFM-TV". "Emmanuel Macron veut assumer d'être l'un des seuls candidats à ne pas jouer sur les peurs, les antagonismes, les divisions mais plutôt sur l'unité", souligne un proche. Assommé fin janvier par les révélations d'emplois fictifs présumés visant notamment sa femme Penelope, inculpé pour détournements de fonds publics, M. Fillon a mis deux mois à s'extraire un peu de ces affaires.

Sa réunion pourrait être perturbée par des collectifs qui ont dit prévoir plusieurs "actions" avant le meeting.

Mélenchon continue d'engranger. A la troisième place, Jean-Luc Mélenchon continue d'engranger, augmentant de 0,5 point. Viennent ensuite le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan qui gagne un demi-point à 4%, puis le trotskiste Philippe Poutou, crédité de 2%.

Vous étiez en vacances lors de ce long week-end pascal? Parmi ceux de Jean-Luc Mélenchon, le pourcentage est en hausse de 11 points à 74%.

En meeting à Toulouse dimanche devant plusieurs dizaines de milliers de personnes, Mélenchon a fait flèche de tout bois contre Fillon à qui il a promis "une veste électorale cousu-main".

Benoît Hamon perd encore un point et descend à 8%.

C'est son dernier grand discours, donc ce sera quelque chose de très dynamique, qui donne de l'élan pour la fin de campagne et pour l'après premier tour et l'après deuxième tour.

Recommande: